dimanche 28 octobre 2007

Un Thinking Blogger award... pour moi ?!??!

Mais... je n'ai pas eu le temps de préparer mes remerciements !! Merci à mon père, ma mère, mes amies, mon gérant (???!)... et surtout à Jasmine pour m'avoir choisie :) C'est tout un honneur, surtout que je fais mon blog par pur plaisir. Que ça plaise aux autres est un petit extra qui me fait chaud au coeur !

Le principe du Thinking Blogger award est simple. Lorsque quelqu'un nous décerne le prix, on obtient le privilège de le décerner à 5 autres blogs qui nous inspirent. Seulement ceux à qui un prix a été décerné peuvent à leur tour choisir 5 blogs méritants.

"AND THE AWARD GOES TO..."

1- Jasmine Cuisine. C'est pas pour être têteuse, mais mon inspiration numéro 1 est réellement le blog de Jasmine ! Depuis que je l'ai découvert, je pense que je vais le consulter environ 5 fois par jour... c'est une vraie maladie !!! J'aime sa cuisine unique et audacieuse mais simple. Et j'adore son sens de l'auto-dérision. Pour le prouver, je vous invite à consulter ce billet. le seul problème, c'est que PAR SA FAUTE, je n'arrête pas de me faire des desserts hyper sucrés depuis quelques semaines... elle m'a donné le goût !! (En fait, elle m'a droguée au sucre durant le pique-nique des blogueuses... !!)

2- La Cuisine de Valérie. Un incontournable ! Je le consultais avant même de créer mon propre blog. Ce fut probablement un des blogs qui m'a donné la piqûre, il y a un peu moins d'un an. J'admire ses recettes santé, ses méthodes illustrées, ses menus de la semaine... WOW quel travail et quel dévouement.

3- Dans la cuisine de Tartine. Un blog que j'ai découvert tout récemment... la semaine dernière ! J'aime beaucoup le ton du blog, qui met en scène "Monsieur et Madame Tartine" ainsi que leurs deux enfants ! Les recettes sont simples (j'en ai déjà mis plusieurs dans ma liste "À faire") et on retrouve aussi des critiques de vin.

4- Saveurs et découvertes. Je dois avouer admirer énormément Torréon avec son "Tour du monde culinaire". C'est pas évident cuisiner un plat de l'Uzbékistan, ou encore de la Papouasie !! :) Sinon, ses recettes sont souvent originales, juste comme je les aime. J'aime aussi quand elle publie des photos de voyage... ça fait rêver !!

5- La cuisine de Doria. Un petit blog outre-mer pour terminer. Le blog de Doria présente des recettes saines et des images avec des couleurs éclatantes. En plus, on dirait qu'il fait toujours soleil chez elle !!!! De quoi redonner le sourire :)

À vous !! :)

samedi 27 octobre 2007

Fudge crémeux aux guimauves

Franchement, je ne sais pas pourquoi je n'ai jamais fait de fudge avant aujourd'hui. Si toutes les recettes sont aussi faciles à faire que celle-ci, je sens que je vais en essayer pas mal !!

Cette recette a été donnée par Sukie et provient de ElyneH. J'ai toutefois réduit la quantité de sucre presque de moitié, car ça aurait été à mon avis beaucoup trop sucré étant donné qu'il y a déjà du chocolat et des guimauves dans les ingrédients. Honnêtement, c'est encore trop sucré pour moi, alors la prochaine fois, ça sera 1/2 tasse !! :)

Sinon, le résultat est à la hauteur de mes attentes : c'est EFFECTIVEMENT un fudge très crémeux... Mmmm... :) Et ça ne goûte pas du tout les guimauves (ce qui est un plus pour moi, car je ne suis pas folle des guimauves du commerce).

24 carrés

1 tasse de sucre (1/2 tasse la prochaine fois)
1 petite boîte (160 mL) de lait carnation (2/3 tasse)
1/4 tasse de beurre
1/4 c. à thé de sel
20 grosses guimauves
1 1/2 tasse de pépites de chocolat
2/3 tasse de noix de grenoble hachées (ou plus)
1 c. à thé de vanille

Dans un grand chaudron, porter à ébullition le sucre, le lait, le beurre et le sel. Lorsque le mélange bout, réduire le feu à LOW et cuire 5 minutes en brassant à quelques reprises.

Retirer du feu. Ajouter les guimauves et mélanger jusqu'à ce qu'elles soient bien fondues (remettre sur le feu si nécessaire). Ajouter le reste des ingrédients, bien mélanger pour faire fondre le chocolat.

Verser la préparation dans un moule carré de 8 pouces préalablement tapissé d'un papier ciré. Réfrigérer quelques heures, jusqu'à ce que le fudge soit ferme. Démouler puis couper en carrés.

Pain au beurre

Voici une recette provenant de Selene sur le forum de Recettes.qc.ca. Originalement, c'est une recette pour la machine à pain qui donne un très gros pain. Puisque je n'ai pas de machine, je l'ai faite au robot culinaire, et j'ai préféré faire plusieurs petits pains en forme de trèfle. C'est plutôt joli, et ça se congèle bien :)

Les pains ont une texture parfaite ! Le seul petit problème (mais c'est ma faute), c'est que je n'ai pas mis assez de sel. Étant donné que j'utilise du beurre demi-salé, je ne sais jamais comment modifier la quantité de sel de la recette, et je finis toujours par ne pas mettre assez de sel dans mes pains. Mais je vais apprendre !! :) Et en beurrant un peu le pain, on n'y voit que du feu !!

12 petits pains

1 1/8 tasse d'eau
1 œuf
6 c. à table de beurre
4 tasses de farine
2 c. à thé de sel (j'ai mis 1/2 c. thé... c'est pas assez !)
1 sachet de levure Levée Rapide

Au robot culinaire, bien mélanger la farine et la levure pendant environ 30 secondes. Réserver.

Dans un petit chaudron, chauffer l'eau, le beurre et le sel jusqu'à 50°C. Retirer du feu et brasser pour permettre au beurre de fondre entièrement.

Mettre le robot culinaire en marche. Au mélange de farine, ajouter l'oeuf, puis verser graduellement le liquide. Laisser le robot pétrir pendant environ 1 minute.

Déposer la pâte dans un bol huilé. Faire lever dans un endroit chaud (four avec lumière allumée) pendant environ 1h.

Séparer la pâte en 36 petites boules. Déposer les boules dans des moules à muffins, à raison de trois boules par trou. Laisser lever 1h dans le four avec la lumière allumée.

Retirer la pâte du four. Chauffer le four à 350°F et cuire pendant environ 15-20 minutes, jusqu'à ce que la croûte soit dorée.

vendredi 26 octobre 2007

Soupe de lentilles au cari

J'ai découvert le blog de Tartine dernièrement, et j'y a puisé cette délicieuse recette qui me rappelle les restos indiens. Ce n'est pas une soupe dhal, mais ça s'en approche dangereusement ! C'est sûr que mon ajout de coriandre fraîche et de citron ne peut pas nuire :)

J'ai aussi modifié les instructions de cuisson, étant donné une mauvaise expérience antérieure où mes lentilles rouges avaient tourné en bouillie !! Hihihi ! :) On dit qu'on apprend de ses erreurs (en effet, ça m'arrive parfois... ).

6-8 portions

1-2 c. soupe d'huile de canola
1 oignon haché fin
2 carottes pelées, tranchées en fines rondelles
2-3 gousses d'ail hachées
1 c. thé de poudre de cari
4 à 5 tasses de bouillon de poulet
3/4 tasse de lentilles rouges
Sel et poivre au goût
1/2 tasse de coriandre fraîche hachée un peu tassée
Le zeste d'un citron

Dans un grand chaudron, faire revenir l'oignon, l'ail et les carottes dans l'huile durant 5 minutes. Ajouter le cari et bien mélanger. Cuire 2 minutes supplémentaires.

Ajouter le bouillon de poulet et porter à ébullition. Incorporer les lentilles, bien mélanger et mijoter environ 10 minutes à feu moyen, jusqu'à ce que les lentilles soient cuites, pas plus.

Retirer du feu et ajouter la coriandre. Mélanger. Servir. Décorer de zeste de citron.

dimanche 21 octobre 2007

Boulettes de viande au gingembre

Belle petite recette qui fait pas mal changement de tous les plats de boulettes de viande que j'ai mangés de ma vie ! Bon bon bon, vous direz que c'est pas comme si j'en avais mangé souvent, et vous aurez raison. Reste que c'est très bon et différent :)

La recette provient du Spécial Mijoteuse Coup de Pouce automne 2006. J'ai évidemment changé la sorte de viande proposée dans la recette originale (du boeuf, byeurk) par de la chèvre hachée.

6-8 portions

1/2 tasse de chapelure
1 petit oignon râpé (je l'ai passé au mini-hachoir)
1 oeuf
1/4 tasse de coriandre fraîche ciselée
2 c. soupe de sauce soya
1 c. soupe de gingembre frais haché finement
1/2 c. thé de tabasco
1 1/2 livre de chèvre hachée**
3/4 livre de porc haché extra-maigre**
2 tasses de bouillon de boeuf
2 c. soupe de miel
8 gousses d'ail hachées
1 boîte de châtaignes d'eau tranchées, égouttées
2 carottes tranchées
Sel et poivre au goût
3 c. soupe de fécule de maïs
2 c. soupe de sauce soya
1 c. soupe d'eau
Coriandre fraîche et oignons verts pour décorer

**Pour les viandes, on peut utiliser 1 livre de boeuf et 1 livre de porc

Dans un grand bol, bien mélanger la chapelure, l'oignon, l'oeuf, la coriandre, 2 c. soupe de sauce soya, le gingembre et le tabasco. Ajouter les viandes et pétrir avec les mains jusqu'à obtenir un mélange homogène.

Avec les mains, façonner des boulettes contenant environ 1 à 1 1/2 c. soupe de mélange de viande. Disposer les boulettes sur des plaques à biscuits couvertes d'aluminium et cuire au four à 375°F pendant 15 minutes. Déposer les boulettes dans la mijoteuse.

Diluer le miel dans le bouillon de boeuf. Ajouter dans la mijoteuse tous les ingrédients sauf la fécule, la sauce soya restante et l'eau. Cuire à LOW pendant 4 heures.

Délayer la fécule de maïs dans l'eau et la sauce soya restante. Verser dans la mijoteuse, bien mélanger et cuire à HIGH pendant 15 minutes.

Servir sur des nouilles chinoises et décorer avec de la coriandre fraîche et des oignons verts.

Brownies

Voici une recette de brownies toute simple qui ne contient pas de chocolat, mais plutôt du cacao. La texture est bien moëlleuse... et je dirais même un peu trop ! Disons que le tout est pas mal collé dans le fond du moule. Rien de bien grave, c'est juste dommage de perdre quelques miettes de ce si bon dessert. Il m'est aussi impossible de couper des beaux morceaux (donc pas de photo !), mais ce n'est pas vraiment important, en autant que la chose goûte bon.

C'est sûr que ce n'est pas aussi cochon que des brownies faits avec du chocolat, mais ça fait bien la job ! :)

16 morceaux

3/4 tasse de beurre
3/4 tasse de poudre de cacao, tamisé
1 1/2 tasse de sucre
2 oeufs
2 c. thé de vanille
1 tasse de farine
1/2 c. thé de sel
1/2 c. thé de poudre à pâte
1/2 tasse de noix (j'ai oublié !)

Faire fondre le beurre et le cacao en bain-marie. Retirer du feu puis ajouter le sucre, les oeufs et la vanille en fouettant entre chaque ajout.

Ajouter le reste des ingrédients et mélanger à la cuillère de bois jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène.

Étaler dans un moule carré 8x8 pouces et cuire au four à 350°F pendant 30 minutes.

Laisser refroidir et couper en carrés.

Muffins à la citrouille et à l'orange

J'ai improvisé cette petite recette pour passer mon reste de purée de citrouille... et ça a presque marché (il me reste 1/2 tasse de purée environ).

Les muffins sont super bons, et vraiment très mous... Miam ! Ils goûtent bien l'orange alors que le goût de la citrouille et des épices est plutôt subtil.

12 muffins

1 tasse de farine tout usage
3/4 tasse de farine de blé
1/4 tasse de germe de blé
2/3 tasse de sucre
1 c. soupe de poudre à pâte
Clou de girofle, gingembre et cannelle moulus, au goût
2 oeufs
1/3 tasse d'huile de canola
1/2 tasse de lait
1 tasse de purée de citrouille (non sucrée)
Le zeste d'une orange

Dans un bol, mêler les ingrédients secs : farines, germe de blé, sucre, poudre à pâte et épices.

Dans un grand bol, battre les oeufs avec l'huile et ajouter le lait, la purée de citrouille et le zeste d'orange. Bien mélanger.

Ajouter le mélange sec au mélange liquide et bien humecter à l'aide d'une fourchette. Déposer dans 12 moules à muffins et cuire au four à 375°F pendant 25 minutes.

samedi 20 octobre 2007

Moules dijonnaise à la vodka

Ça y est, j'ai cuisiné des moules pour la première fois de ma vie !!! Pourtant, j'en mange souvent au resto, car j'adooooore les moules. Mais je n'avais jamais osé en faire chez moi. Je pensais que c'était compliqué à laver (dans toutes les recettes, ils disent de brosser les moules une par une et d'enlever les barbes... ouf !!). Mais finalement la petite madame qui faisait la démonstration à l'épicerie m'a expliqué que les moules de culture n'ont pas besoin d'être lavées de cette façon, puisqu'elles n'ont pas de sable et pratiquement pas de barbe. Il suffit de les rincer et d'enlever les moules pas bonnes (brisées).

Donc, après des recherches intensives sur le web pour trouver une recette de moules sans vin blanc (car j'en n'avais pas et je ne voulais pas le remplacer par du bouillon de poulet), j'ai trouvé cette recette sur le site de Globe-trotter. Simple et efficace ! Je crois que l'étape la plus longue là-dedans... c'est couper les oignons, hihihi :)

Je suis pas mal fière de mes moules entk !! Et je suis épatée par le temps de cuisson si court pour obtenir un plat si délicieux.

1-2 portions (ça dépend si on sert avec des frites ou pas !)

1 1/2 à 2 livres de moules fraîches
1/2 petit oignon rouge haché
2 gousses d'ail hachées
2 oignons verts hachés
50 mL de vodka (1 once et demie)
1 1/2 c. soupe de beurre
Thym séché au goût (j'ai pas aimé, j'en remettrai pas)
1 c. soupe de moutarde de Dijon (plus la prochaine fois)
2 c. soupe de crème 35%

Laver la moitié des moules, jeter celles qui sont cassées et déposer dans la casserole. Parsemer de la moitié de chacun des ingrédients suivants : oignon, ail, oignons verts, thym. Laver le reste des moules et parsemer du reste des ingrédients suivants : oignon, ail, oignons verts, thym. Ajouter le beurre et la vodka, couvrir et chauffer à feu moyen élevé jusqu'à ce que les moules soient ouvertes, environ 5-7 minutes.

Retirer les moules à l'aide d'une cuillère à trous et les déposer dans un plat couvert.

Ajouter la moutarde et la crème dans le bouillon restant. Porter à ébullition et laisser réduire quelques minutes. Verser cette sauce sur les moules.

On peut servir tel quel ou avec des frites maison et une bonne mayonnaise assaisonnée.

jeudi 18 octobre 2007

Pâtes crémeuses aux escargots et aux tomates séchées

Regardez-bien cette recette d'Esther... vous fait-elle saliver autant que moi ? Je l'ai essayée ce soir pour souper. C'était tout simplement hallucinant !!! Je crois que ça arrive au sommet de mes meilleures recettes de pâtes, tous genres confondus, incluant les restos !! La texture et le goût étaient parfaits. Mmmmm...

Mais bon, la série de recettes à base de crème 35% tire à sa fin. Je me suis fait tout un tas de plats avec de la crème durant la semaine, mais cela suffira Monsieur Pinard !! (Oui oui, c'est sa faute avec son émission ayant pour thème "la crème"... comme si je pouvais y résister !)

2 portions

1/2 c. soupe de beurre
1/2 c. soupe d'huile de canola
1/2 petit oignon haché finement
2-3 gousses d'ail hachées finement
4 à 5 tomates séchées hachées
1/4 tasse de bouillon de poulet
1/3 à 1/2 tasse de crème 35% (j'y suis allée gaiement)
1 boîte d'escargots (115 g) égouttés
1/2 c. soupe de basilic frais, ciselé
Sel et poivre au goût
Pâtes en quantité suffisante

Cuire les pâtes selon les instructions du fabricant.

Durant ce temps, faire fondre le beurre dans l'huile et y faire revenir l'oignon, l'ail et les tomates séchées durant quelques minutes. Déglacer avec le bouillon de poulet. Ajouter la crème et laisser réduire 5-10 minutes. Épaissir la sauce si désiré (j'ai utilisé de la veloutine). Incorporer le basilic et les escargots, saler et poivrer au goût.

Égoutter les pâtes, les répartir dans deux plats et y déposer la sauce. Déguster.


mardi 16 octobre 2007

Tarte chiffon à la citrouille

J'attendais avec impatience le retour de l'automne pour m'acheter une citrouille et ENFIN me faire une tarte à la citrouille. Oui, c'est ma première tarte à la citrouille ! Je suis tombée en amour avec la recette du Coup de Pouce de novembre 2007. Je me suis dit que ça serait une bonne entrée en matière de citrouille !

Cette tarte est un vrai délice, mais préparez-vous à laver pas mal de vaisselle ! Bon, c'est rien de TRÈS SALE mais ça fait beaucoup de plats à laver... et c'est pour une bonne cause :)

8 portions

Croûte :

1/3 tasse de beurre fondu
1 1/4 tasse de biscuits au gingembre (type Gingersnap de Christie), émiettés finement au robot culinaire

Garniture :

1/2 tasse + 2 c. soupe de sucre, divisé
1 sachet de gélatine (7 g ou 1 c. soupe)
1/2 c. thé de cannelle
1/2 c. thé de piment de la Jamaïque moulu (remplacé par une pincée de girofle moulu)
1/4 c. thé sel
1/4 c. thé gingembre moulu
1/4 c. thé de muscade moulue
3/4 tasse de lait
2 jaunes d'oeufs
1 tasse de purée de citrouille**
1 tasse de crème 35%

** Pour la purée de citrouille, j'ai vidé une citrouille, je l'ai coupée en gros morceaux et je l'ai faite cuire au four à 300°F pendant 2 heures. J'ai ensuite pelé les morceaux et réduit le tout en purée au robot culinaire avec quelques cuillères à soupe d'eau. J'ai évidemment obtenu beaucoup plus qu'une tasse de purée !!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bien mélanger les deux ingrédients de la croûte puis presser le mélange dans un moule à tarte de 9 pouces. Cuire à 375°F pendant 5 minutes. Refroidir.

Dans un chaudron, mélanger 1/2 tasse de sucre, la gélatine, les épices et le sel. Ajouter le lait et fouettant. Cuire à feu moyen en brassant pendant environ 2 minutes, jusqu'à ce que le sucre et la gélatine soient dissous et que le mélange soit chaud.

Dans un bol, battre légèrement les jaunes d'oeufs. Incorporer peu à peu la moitié du lait chaud dans les jaunes d'oeufs, en brassant entre chaque ajout pour éviter de faire coaguler les jaunes. Verser le tout dans la casserole, ajouter la citrouille et porter à ébullition. Réduire le feu et mijoter pendant 2 minutes. Le mélange va épaissir.

Verser ce mélange dans un grand bol et laisser refroidir au réfrigérateur pendant environ 1h en brassant régulièrement.

Fouetter la crème avec le reste du sucre. Incorporer doucement la crème fouettée à la garniture à la citrouille. Réfrigérer 30 minutes.

Verser la garniture dans la croûte à tarte. Réfrigérer 4h ou jusqu'au lendemain.

lundi 15 octobre 2007

Pasta al limone au saumon fumé

Je ne saurais me prosterner assez devant Daniel Pinard pour cette recette si simple et si délicieuse ! Des pâtes. De la crème. Quelques arômates et du saumon fumé. Voilà tout ! Une pure merveille.

Vous ne me tiendrez pas rigueur du manque de mesures précises... puisque le maître lui-même (Pinard) ne mesure pas ses ingrédients !! Et honnêtement, je suis bien d'accord avec cette façon de procéder. La cuisine, c'est la créativité !

2 portions

1 tasse de crème 35% (environ)
1-2 c. soupe de câpres
2-4 c. soupe d'oignon rouge en tranches très fines
1 citron, lavé
150g de saumon fumé, haché grossièrement
Assez de pâtes pour 2 personnes

Cuire les pâtes selon les instructions de l'emballage.

Durant ce temps, déposer la crème dans un grand chaudron (assez grand pour accueillir la sauce et les pâtes). Porter à ébullition puis laisser réduire quelques minutes à feu moyen. Ajouter le zeste et le jus du citron ainsi que les câpres et l'oignon (ce n'est PAS GRAVE si votre crème tourne à cause du citron). Laisser réduire encore un peu. (Si vous êtes pressés de manger comme moi, on peut toujours utiliser un épaississant pour aider un peu, dans mon cas de la veloutine... pas sûre que Pinard approuverait, héhé).

Égoutter les pâtes (mais pas trop, comme dirait l'autre) et les verser dans la sauce. Retirer du feu. Incorporer le saumon fumé. Servir.

Ragoût marocain

Voici la première recette que j'essaie dans le nouveau spécial Mijoteuse de Coup de Pouce ! Le mélange de viande, épices et fruits séchés est vraiment excellent. Servi sur un bon couscous, c'est un vrai régal, et en plus ça s'amène vraiment bien en lunch.

6-8 portions

1 1/2 livre de porc dégraissé (rôti de longe pour moi), coupé en cubes
2 oignons en quartiers
4 gousses d'ail hachées
2 patates sucrées pelées, en morceaux
1 tasse de bouillon de boeuf
3/4 c. thé de cumin (un peu plus la prochaine fois)
1/4 c. thé de cayenne en poudre (au goût)
Une pincée de cannelle
1 boîte de tomates en dés (j'ai mis 796 ml), égouttées
1/4 tasse d'abricots séchés, coupés en deux
1/4 tasse de pruneaux séchés, coupés en deux
Arachides non salées (je les ai oubliées !!)

On peut faire revenir la viande, les oignons et l'ail avant de les mettre dans la mijoteuse, mais je ne le fais jamais.

Déposer tous les ingrédients dans la mijoteuse sauf les tomates, les fruits séchés et les arachides et bien mélanger. Cuire à LOW pendant 7h30.

Ajouter les tomates et les fruits séchés, mélanger, remettre le couvercle et cuire 30 minutes supplémentaires.

Servir sur du couscous et parsemer d'arachides.

samedi 13 octobre 2007

Macarons aux framboises, macarons à la lime et macarons au Bailey's

Cette recette provient du site Le journal des femmes. Honnêtement, je suis pas mal fière du résultat ! Bon, c'est sûr que si je mettais ma paresse de côté la prochaine fois, je pourrais avoir des macarons avec une belle texture lisse au lieu de cette texture granuleuse (je suis trop paresseuse pour passer ma poudre d'amande au robot et la tamiser...). Mais les couleurs et les saveurs sont super ! Ah oui, et la prochaine fois j'aimerais avoir des macarons moins tendres et plus croquants, un peu plus de type "meringue" quoi. Si c'est possible ! Si vous avez des conseils, je suis ouverte à tout !

Ce qu'il y a de bien avec ces recettes, c'est que non seulement les couleurs se complètent bien, mais les goûts aussi. Le goût de la framboise est plutôt subtil, celui du Bailey's onctueux et celui de la lime bien piquant. Il faut d'ailleurs les manger dans cet ordre, à mon avis, pour profiter au maximum des saveurs !

Petite note en passant : je n'ai pas réalisé tout ce travail toute seule ! Mon amie Caro était là pour m'aider. TEAMWORK !

Et maintenant, place à la fiesta de macarons !

30 macarons

3 blancs d'oeufs
200g (350 mL) de sucre à glacer
125g (1 1/4 tasse) de poudre d'amande
2 c. soupe de sucre

Si vous voulez des beaux macarons, passer la poudre d'amande et le sucre à glacer au robot culinaire, puis tamiser le tout. Si vous êtes comme moi, simplement mélanger le sucre à glacer et la poudre d'amande dans un bol.

Dans un grand bol, battre les blancs d'oeufs. Lorsque le fouet commence à laisser des traces, ajouter 1 c. soupe de sucre et continuer à battre. Lorsque le mélange épaissit un peu plus, ajouter l'autre cuillère de sucre et battre jusqu'à l'obtention de pics fermes.

À l'aide d'une spatule, plier délicatement le mélange de sucre et de poudre d'amande dans les blancs d'oeufs jusqu'à homogénéité.

Séparer le mélange en trois parts égales. Dans le premier bol, ajouter du colorant rouge (10-12 gouttes), puis mélanger délicatement à la spatule. Dans le deuxième bol, faire de même avec du colorant vert avec une ou deux gouttes de jaune. Dans le troisième bol, mélanger du colorant jaune (plusieurs gouttes), un peu de rouge (1-2 gouttes) et un peu de vert (2-3 gouttes) pour obtenir une teinte brun pâle.

À l'aide d'une poche à pâtisserie (j'utilise un sac Ziploc dont je coupe un coin), dresser la pâte sur une plaque à biscuits couverte d'un papier parchemin. À l'aide de la douille, il faut former des cercles pleins d'environ 3 cm (1 1/4 pouce) de diamètre. On peut mettre environ 21 cercles par plaque (j'ai utilisé 3 plaques). Laisser reposer sur le comptoir pendant 30 minutes MINIMUM (j'ai laissé 1h30) pour faire croûter la pâte.

Préchauffer le four à 300°F. Doubler chaque plaque de cuisson, c'est-à-dire qu'on doit déposer chaque plaque sur une autre plaque vide. Ceci permet d'obtenir la petite collerette caractéristique des macarons. Y cuire les coques de macaron environ 12 minutes. Retirer du four, laisser refroidir 2-3 minutes sur la plaque. Retirer la feuille de papier sulfurisé de la plaque (ainsi que les coques !) et déposer le tout sur un linge propre. Après 10-15 minutes, décoller doucement les coques une à une (attention, c'est très adhérant !) et les faire refroidir à l'envers, sur une grille.

Préparer les ganaches. Les quantités ici sont très approximatives... !! Allez-y à l'oeil pour faire une ganache qui se tient bien et qui est facile à tartiner. Notez que les quantités de ganaches que j'ai faites sont trop grandes... mais c'est un plaisir de finir le bol à la cuillère !

Ganache framboise :

50g de chocolat blanc
1/3 tasse de framboises surgelées
1 c. soupe de confiture de framboises sans pépins
1 c. soupe de crème 35%

Chauffer les framboises dans un petit chaudron jusqu'à ce qu'elles se défassent. Tamiser le tout pour récupérer le jus. Jeter les graines.

Fondre le chocolat au bain marie. Y ajouter la crème, la confiture et le coulis de framboises. Bien mélanger. Réfrigérer 20 minutes.

Ganache Bailey's :

50g de chocolat blanc
2-3 c. soupe de Bailey's

Fondre le chocolat blanc au bain-marie. Ajouter le Bailey's et bien mélanger. Réfrigérer 20 minutes.

Ganache lime :
50g de chocolat blanc
Le zeste d'une lime
1 c. soupe de crème 35%
Le jus d'une demie lime

Fondre le chocolat au bain-marie. Ajouter la crème et le zeste de lime. Bien mélanger. Ajouter le jus de lime et bien mélanger. Réfrigérer 20 minutes.

Montage :

Pairer les coques des macarons deux à deux selon leurs affinités géométriques. Sceller chaque couple de coque à l'aide de la ganache. Voilà !

Paraîtrait que c'est meilleur si on leur fait passer la nuit au frigo... Aucune idée, je verrai ça demain :) Pour l'instant, ils sont ben ben bons.

Crevettes au miel et à la sauce soya

Voici une petite recette que j'ai trouvée chez Torreon. Très simple à préparer et pas mal bonne à part ça ! La prochaine fois, je vais tout de même omettre le sucre, car la sauce est déjà assez sucrée avec le miel, ouf ! :)

3 portions

1 livre (454g) de crevettes crues, décortiquées
2 c. soupe de sucre (je n'en mettrai pas la prochaine fois)
1 c. thé de cinq-épices chinois (j'ai mis du "mélange d'épices doux", je crois que c'est pareil)
Poivre du moulin
1/3 tasse de sauce soya réduite en sel
3 c. soupe de mirin (vin doux de riz)
3 c. soupe de miel
1 c. soupe d'huile (de préférence de sésame)
1 oignon vert haché, le blanc et le vert séparés (moi j'en mettrai au moins 3-4 la prochaine fois !!)
1 c. soupe de fécule de maïs
1 c. soupe d'eau

Dans un chaudron, mettre tous les ingrédients sauf la fécule, l'eau et les crevettes. Bien mélanger et porter à ébullition. Ajouter les crevettes et cuire en remuant jusqu'à ce que les crevettes soient rosées. Délayer la fécule dans l'eau froide et ajouter dans le chaudron. Bien mélanger, jusqu'à épaississement.

Servir sur des nouilles de riz et garnir du vert des oignons verts.

Potage de courge musquée (butternut) à la mangue

Tout d'abord, je tiens à mentionner à ceux et celles qui sont enthousiastes de voir une recette de potage de courge à la mangue (prise sur le site de l'Université de Montréal) qu'ils vont être très déçu(e)s du fait que ça ne goûte pas du tout la mangue. Il faut dire que j'ai utilisé un mangue rouge qui ne goûtait elle-même pas grand chose. Peut-être qu'en utilisant deux belles petites mangues Ataulfo (jaunes), j'aurais eu un meilleur résultat !

Parlant du résultat, même s'il ne goûte pas la mangue, le potage en reste très très bon. De la courge musquée, c'est toujours bon de toutes façons ! Le goût est riche, un peu sucré. Et quand on y ajoute une touche de crème, c'est le paradis !

6-8 portions

1 courge musquée (butternut), pas trop grosse
1 c. soupe d'huile de canola
1 gros oignon haché (ou deux moyens)
2 gousses d'ail hachées
1 mangue en cubes
5 tasses de bouillon de poulet, au goût
1/4 c. thé de muscade
Sel et poivre, au goût

À l'aide d'un grand couteau bien solide, couper la courge en deux dans le sens de la longueur. Retirer les graines (on peut les laver et les faire rôtir au four). Déposer chaque moitié à plat dans une plaque à biscuit couverte d'un aluminium. Cuire au four à 350°F pendant 45 minutes. Laisser tiédir. La courge ne sera probablement pas entièrement cuite à ce stade-ci, et c'est correct comme ça.

Couper la courge en tranches, peler chaque tranche puis couper la courge en cubes. Réserver.

Dans un grand chaudron, faire revenir l'ail et l'oignon quelques minutes. Ajouter le reste des ingrédients (incluant la courge) et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter environ 20 minutes, jusqu'à ce que la courge soit cuite. Laisser refroidir 10 minutes.

Passer le tout au mélangeur. Ajuster l'assaisonnement et réchauffer au besoin. Servir le potage garni d'un peu de crème.

vendredi 12 octobre 2007

Muffins au gruau, pommes et érable

J'avais envie de muffins. Oui oui, à 22h !! Rien ne m'arrête quand je veux des muffins :) J'ai trouvé cette recette sur le site Goutez-y.com. Il y a une multitude de recettes de muffins !!! C'est une ressource inépuisable. J'ai donc choisi une recette qui ne demandait que des ingrédients que j'avais.

Les muffins sont ultra moelleux et pleins pleins pleins de pommes ! Le goût d'érable est juste parfait... Mmmm...


-- PHOTO À VENIR -- Aaargh ! J'ai oublié de prendre la photo !!


12 muffins

1 1/3 tasse de farine
1 tasse de gruau
1/2 tasse de sucre
1 c. soupe de poudre à pâte
2/3 tasse de lait
1/3 tasse de margarine molle
1/4 tasse de sirop d'érable
1 c. thé d'essence d'érable
1 oeuf
2 grosses pommes, pelées, en petits cubes (environ 2 tasses)

Dans un bol, mélanger la farine, le gruau, le sucre et la poudre à pâte. Réserver.

Dans un grand bol, battre l'oeuf avec la margarine. Ajouter le lait, le sirop d'érable et l'essence d'érable. Bien mélanger.

Ajouter les ingrédients secs dans les ingrédients liquides. Mélanger un peu, ajouter les pommes puis bien humecter.

Répartir le mélange dans 12 moules à muffins et cuire au four à 375°F pendant 25 minutes.

NOTE : Si j'avais eu du sucre d'érable, j'en aurais mis sur le dessus de chaque muffin avant la cuisson... Mmmmm...

Prunelle-la-grande-langue

Je crois qu'aujourd'hui était la première vraie journée d'automne. Vent, pluie, froid... Ça m'a rappelé que j'ai perdu mon foulard l'hiver dernier. J'ai donc décidé d'aller m'en acheter un nouveau chez Simons.

Je l'ai mis sur la table en rentrant chez moi. Au prix où je l'ai payé, je me suis dit qu'il devait AU MOINS être propre !! Eh bien Prunelle n'était pas de cet avis... Elle s'est mise à laver mon foulard !! Je profite donc de l'occasion pour vous présenter Prunelle en vidéo, et pour essayer mon option vidéo de même coup.

video

C'est une drôle d'habitude qu'elle a. Elle aime lécher les trucs en tissu. Pas tous les tissus, seulement quelques uns... Ses jouets en tissu... Des bas sales... des tuques... et des foulards neufs !! Il faut dire qu'elle lèche à peu près n'importe quoi, Prunelle-la-grande-langue !

mardi 9 octobre 2007

Tilapia au lait de coco et à la banane

Je vous vois déjà regardant ce message, ébahis, vous demandant d'où je sors encore cette recette "fuckée". Du poisson, du lait de coco et... des bananes ??? Oui oui !! Mais je dois avouer que c'est pas ma faute... c'est mon père qui m'a fourni la recette !! Comme quoi c'est de famille d'avoir des goûts bizarres... :)

Bon, mettez maintenant de côté vos préjugés... Cette recette est très probablement inspirée de la cuisine orientale. Un bon curry de poisson auquel on ajoute des bananes. Pourquoi pas ? Et je dois avouer que personnellement, c'est les morceaux de bananes qui me font le plus tripper dans cette recette. Je me garde même une banane pour ma dernière bouchée, héhé :)

Cette recette est d'une simplicité ridicule. Tout se fait tout seul ! Et le goût est exquis. Malheureusement, je n'avais pas de crème chez moi. En fait, si, j'avais de la crème, mais elle était poilue et j'ai préféré la jeter. Sans crème, la sauce était beaucoup moins... crémeuse ! C'était bon quand même, mais ça manquait de texture. Si vous faites la recette, ayez soin de vous procurer de la crème !

2 portions

350g de tilapia (2 filets pas trop gros)
1 tout petit oignon rouge haché
1/2 poivron rouge émincé
1 tomate en dés
1 bananes tranchée
1 c. soupe de coriandre fraîche ciselée (n'avais pas, j'ai mis du persil)
1/2 boîte de lait de coco (congelez l'autre demie !)
2 c. soupe de crème 15%
Sel et poivre au goût
1 c. soupe d'huile

Dans une sauteuse ou une grande poêle, faire revenir l'oignon et le poivron dans l'huile durant quelques minutes. Ajouter le poisson, la tomate, la banane. Arroser avec le lait de coco et la crème. Saler et poivrer et laisser frémir le tout à découvert pendant environ 15 minutes en prenant soin de retourner délicatement le poisson à mi-cuisson si ce dernier n'était pas totalement immergé dans le liquide.

Servir sur un lit de riz et parsemer de persil.

lundi 8 octobre 2007

Muffins bicolores choco-orange

Voici une autre des fameuses recettes de muffins de Esther. Ce soir, je cherchais quelque chose de simple à faire, qui ne contenait pas une tonne d'ingrédients. Ce fut un bon choix !

J'ai dû faire quelques modifications car la pâte était beaucoup trop épaisse (comme de la pâte à biscuits !!). J'ai donc ajouté du yogourt et un peu de lait pour liquéfier le tout mais pas trop, question d'être capable de déposer les deux couleurs de pâtes une à côté de l'autre dans le moule, et non pas une au-dessus de l'autre.

Le résultat est intéressant. Les muffins sont tout d'abord très mignons, et ensuite bien moëlleux, comme je les aime. Durant la cuisson, j'avais un peu peur d'avoir trop mélangé ma pâte (le dessus des muffins était très luisant et ils avaient l'air denses), mais finalement ils ont une super belle texture. À refaire !

12 muffins

2 tasses de farine
1/2 tasse de sucre
1 c. soupe de poudre à pâte
1/4 c. thé de sel
3/4 tasse jus d'orange
1/3 tasse d'huile de canola
1 oeuf
1/2 tasse de yogourt nature
2 c. soupe de lait
Le zeste d'une orange
1/4 tasse de cacao en poudre
1/4 tasse de pépites de chocolat

Dans un bol, mélanger la farine, le sucre, la poudre à pâte et le sel. Dans un autre bol, mélanger le jus d'orange, l'huile, l'oeuf le yogourt et le lait. Ajouter le mélange sec au mélange liquide et humecter à l'aide d'une fourchette. Séparer le mélange en deux.

Dans la moitié du mélange, ajouter le zeste d'orange, et dans l'autre moitié ajouter le cacao et les pépites de chocolat. Mélanger délicatement.

Répartir le mélange dans 12 moules à muffins, moitié orange et moitié chocolat dans chaque moule, en prenant soin de déposer la pâte au chocolat en premier (elle devrait être plus épaisse que la pâte à l'orange). À l'aide d'une fourchette, si désiré, mélanger légèrement les deux pâtes dans chaque moule pour obtenir un effet marbré.

Cuire au four à 350°F pendant 25 minutes.

dimanche 7 octobre 2007

Pain de viande de Christian Bégin (variante à la chèvre)

Je ne suis pas très fan des émissions du type Di Stasio ou Christian Bégin (le seul que j'aime vraiment est Pinard !) mais je suis tombée sur cette recette de pain de viande en zappant l'autre soir et ça m'a tenté. J'ai dû faire quelques modifications (pouvez-vous croire qu'il n'y avait ni sauge fraîche ni sauge séchée à mon épicerie ??) mais le résultat est tout de même exquis. J'ai aussi modifié le ratio chapelure/liquide, car je trouvais que c'était pas mal trop liquide comme mélange ! Sinon, c'est une recette inratable.

6-8 portions

1 oignon rouge (régulier, pas géant !)
1 petit poivron rouge
2 gousses d'ail
Huile d'olive
1 carotte pelée
1 branche de céleri
3/4 tasse de bouillon de poulet
1 c. soupe de moutarde de Dijon
1 1/2 livre de viande de chèvre hachée (ou de l'agneau, ou du veau)
1 1/2 tasse de chapelure
2 oeufs
1 c. soupe de menthe séchée
Sel et poivre, au goût

Hacher finement l'ail et les légumes. Moi je suis paresseuse, j'ai mis mes légumes au robot culinaire (oignon/poivron/ail puis carotte/céleri) et j'ai pulsé quelques coups...

Dans une GRANDE poêle, chauffer environ 1-2 c. soupe d'huile. Y faire revenir les oignons, les poivrons et l'ail pendant quelques minutes. Ajouter carotte et céleri et cuire 1 minute supplémentaire. Incorporer le bouillon et la moutarde et chauffer en remuant régulièrement jusqu'à ce que le liquide soit évaporé complètement. Laisser tiédir.

Dans un grand bol, mélanger les oeufs, la viande, la menthe et la moitié de la chapelure (j'utilise mes mains). Ajouter doucement les légumes tièdes en alternant avec la chapelure pour obtenir la consistance désirée.

Déposer le mélange dans un moule à pain huilé, couvrir d'un aluminium et cuire au four à 350°F pendant 1h30.

Servir chaud ou froid.

vendredi 5 octobre 2007

Soupe de panais à la pomme et au curry

Je vous présente une de mes soupes préférées !! C'est une recette qui provient de mon livre Soupes : plus de 100 délicieuses recettes. Les gens qui l'ont goûtée ont beaucoup aimé. Je la partage maintenant avec vous. C'est le bon temps pour l'essayer puisque c'est la saison des panais et des pommes !

4-6 portions

1 oignon tranché
1 c. soupe d'huile de canola
1 c. thé de poudre de curry
1 livre de panais pelés, en tronçons (1 sac)
1 grosse pomme Cortland pelée, évidée, en quartiers
4 tasses de bouillon de légumes ou de poulet
Sel et poivre au goût
Jus de citron

Faire revenir l'oignon dans l'huile pendant 4-5 minutes. Ajouter le panais et le curry, bien mélanger et cuire 1-2 minutes supplémentaires. Ajouter le bouillon et la pomme. Couvrir et porter à ébullition. Laisser la soupe mijoter pendant environ 20 minutes, jusqu'à ce que le panais soit tendre.

Réduire la soupe en purée au blender. Saler et poivrer. Réchauffer la soupe si nécessaire. Servir avec un trait de jus de citron (très important, ça donne un bon petit goût).

Smoothie aux fraises et aux framboises

Voici un déjeuner tout simple que je me fais souvent !

1 grande portion (ou deux petites, si on mange autre chose avec)

1/4 tasse de yogourt nature ou autre
1/2 à 1 tasse de lait de soya à la vanille, selon la consistance désirée
1/2 tasse de fraises surgelées
1/2 tasse de framboises surgelées
1 c. soupe de sucre, au goût

On mélange le tout au blender. Voilà !

J'aime aussi y ajouter 1/2 banane, ça fait donne une belle texture au smoothie.

jeudi 4 octobre 2007

L'Anti-Productive

Bon, c'est pas tellement une position. En fait, c'est plutôt la raison pour laquelle je ne suis pas à jour dans mes travaux à l'école ! C'est que Pupu se couche sur mes énoncés de devoirs !!!! Mais elle est trop craquante, je suis incapable de la déplacer quand elle me fait le coup :)

Biscuits aux amandes et aux deux chocolats

Je viens de passer une semaine horrible avec trop de choses à faire, pas assez de temps pour les faire, et un rhume pour couronner le tout. Il y a même 2 soirs où je n'ai pas eu le temps de faire à souper, imaginez !! Je me suis revengée aujourd'hui. Quoi de mieux que des bons biscuits cochons pour se remonter le moral après un examen perplexant, un cahier de travaux remis même si complété uniquement aux 3/4 et un rapport de lab fait sur le coin d'une table (oui oui, tout ça en moins de 24h) !! Heureusement, j'ai commencé ma semaine de relâche aujourd'hui, à 14h !!!!!! Tchek it out, je vais cuisiner en masse durant les prochains jours !!

C'est Sakya qui a proposé cette recette il y a quelques jours. Quand je les ai vus, je me suis immédiatement dis que ça serait ma gâterie pour terminer en beauté cette semaine de fous. Quel bon choix ! De bons biscuits très tendres et pleins de chocolat. Malgré la quantité astronomique de beurre, de sucre et de chocolat, ils ne tombent pas sur le coeur. J'attribue cela à la poudre d'amande. J'ai toujours trouvé que les noix coupaient bien le sucré !

Au départ, je voulais faire une demie recette. J'ai finalement fait la recette au complet car j'en ai offert une partie en cadeau. Bien heureusement ! Je ne vous dirai même pas combien j'en ai mangés depuis qu'ils sont sortis du four... c'en est indécent. Tout ce que je peux vous dire, c'est que je n'ai pas soupé car je n'avais plus faim !!

48 biscuits

1 1/4 tasse de margarine molle (ou du beurre température pièce)
2 oeufs
3/4 tasse de cassonade
1/2 tasse de sucre
2 c. thé d'essence de vanille
200g d'amandes en poudre (2 paquets de 100g, environ 2 tasses)
1 1/2 tasse de farine
1/2 c. thé de bicarbonate de soude
120g de pépites de chocolat mi-sucré
120g de pépites de chocolat blanc

À l'aide d'un batteur électrique, battre ensemble la margarine, les oeufs, la cassonade, le sucre et la vanille pendant environ 5 minutes, jusqu'à ce que le mélange soit léger. Lécher les batteurs :)

À l'aide d'une cuillère en bois, incorporer la poudre d'amandes, la farine et le bicarbonate de soude. Ajouter les pépites de chocolat et bien mélanger. Lécher la cuillère :)

Sur une plaque à biscuit recouverte d'un papier parchemin (je travaillais deux plaques à la fois, ça va plus vite !), déposer des tas de pâte d'environ 1 c. soupe. Mettre 6 biscuits par plaque car ces derniers ont tendance à s'étaler un peu. Cuire au four à 350°F, sur la 2e grille à partir du haut (mettre deux plaques côte à côte sur la grille pour optimiser l'espace), pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce que le contour des biscuits commence à être doré. Sortir les biscuits du four, laisser refroidir environ 5 minutes avant de retirer les biscuits de la plaque (vous verrez qu'ils sont gonflés en sortant du four, mais ils vont s'aplatir en refroidissant).

Dégustez encore chaud... et donnez-en en cadeau si vous ne voulez pas avaler les 48 biscuits en moins de 24h !! :)