samedi 31 janvier 2015

Soupe noces à l'italienne

Ça faisait tellement longtemps que je voulais réaliser cette soupe ! Je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas fait avant. C'est une soupe super nourrissante et réconfortante à souhait. Je trouve toutefois qu'il lui manque un petit quelque chose. À mon avis, augmenter la quantité de parmesan dans les boulettes règlerait facilement le problème !



4 portions

Boulettes :

1 oeuf
1 petit oignon haché très finement
1/4 tasse de chapelure nature
2 cuillères à soupe de parmesan râpé (beaucoup plus la prochaine fois)
1 cuillère à soupe de persil haché finement
Sel et poivre au goût
1 lb de viande hachée (j'ai utilisé du chevreau mais ça peut être du boeuf, du veau ou du poulet)

Soupe :

4 tasses de bouillon de poulet
1 croûte de parmesan (facultatif)
2 carottes moyennes en dés
3/4 cuillère à thé d'origan séché
1 paquet de kale haché
1/2 tasse de petites pâtes (acini di pepe, orzo, etc.)
Persil frais pour décorer

Mélanger les ingrédients des boulettes avec les mains. Façonner 24 boulettes. Cuire au four à 400°F pendant 20 minutes. ( NOTE : On peut aussi les cuire à la poêle.)

Dans un chaudron, mettre tous les ingrédients de la soupe incluant les boulettes, sauf les pâtes. Amener à ébullition puis mijoter jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Rectifier l'assaisonnement. Retirer la croûte de parmesan.

Pendant ce temps, cuire les pâtes et les égoutter.

Servir la soupe bien chaude, ajouter les pâtes dans les bols au moment du service et garnir de persil si désiré.

NOTE : Si toute la soupe est mangée durant le même repas, on peut cuire les pâtes directement dans le bouillon. Si une partie de la soupe sera réfrigérée, il est préférable de cuire les pâtes à part et de les ajouter au service pour éviter qu'elles n'absorbent trop de liquide.

jeudi 29 janvier 2015

24 recettes de légumineuses

En janvier, nombreux sont ceux qui prennent des résolutions alimentaires : manger mieux, perdre du poids, manger moins de viande, plus de fibres, etc. Une option intéressante est de se tourner vers les légumineuses, mais plusieurs personnes ne sont pas inspirées par ce type d'ingrédient.

Je dois avouer que j'ai déjà fait partie de ce groupe de personnes, croyant que les légumineuses, ça se résume à la soupe aux pois et la salade de légumineuses du commerce. Depuis un an ou deux, j'ai réellement commencé à en ajouter dans mon alimentation. Selon moi, pour cuisiner les légumineuses de façon appétissante, on doit d'abord se tourner vers les cultures qui en utilisent couramment. Pour ma part, mes sources d'inspiration principales sont la cuisine mexicaine/texmex (haricots noirs), la cuisine moyenne orientale (pois chiches) et la cuisine indienne (lentilles).

LENTILLES



















POIS CHICHES














HARICOTS NOIRS













AUTRES LÉGUMINEUSES











mardi 27 janvier 2015

Soupe indienne aux lentilles rouges et aux légumes

Ces temps-ci, j'ai pour but d'écouler les légumes que j'ai à la maison. J'ai aussi une folle envie de manger des soupes repas. Cette soupe correspondait à tous mes critères, en plus d'embaumer la maison comme c'est pas possible et d'être bien réconfortante. Le mélange de saveurs est vraiment hallucinant. Je recommande de n'omettre aucune des garnitures car elles se complètent toutes très bien. Et le petit pain naan trempé dans la soupe est un autre incontournable.


6 portions

Épices :

1 cuillère à thé de beurre
2 cuillères à thé d'huile de canola
3/4 cuillère à thé de graines de cumin
1/2 cuillère à thé de graines de moutarde
1/2 cuillère à thé de garam masala
1 cuillère à thé de curcuma
1/2 cuillère à thé de poudre de curry

Aromates :

1 petit oignon haché finement
1 petit piment fort haché (au goût)
1/2 cuillère à soupe de gingembre râpé
1/2 cuillère à soupe de pâte de tomate
Le zeste d'un petit citron
1/2 cuillère à thé de miel
3 gousses d'ail écrasées

Soupe :

1 1/2 tasse de courge butternut pelée, en cubes de 1 cm
1 petite patate sucrée pelée, en cubes de 1 cm
1 carotte moyenne pelée, en cubes de 1 cm
1 patate Russet moyenne pelée, en cubes de 1 cm
2/3 tasse de lentilles rouges
4 tasses de bouillon de poulet ou de légumes
Sel et poivre au goût
1/4 tasse de lait de coco

Service :

Yogourt nature
Menthe fraîche ciselée au goût
Graines de cumin rôties
Jus de lime

Faire revenir le mélange d'épices dans le beurre et l'huile 2-3 minutes en brassant souvent.

Ajouter les aromates, sauf l'ail, et cuire en brassant 5 minutes. Ajouter l'ail et cuire 1 minute de plus.

Ajouter les légumes et cuire 2-3 minutes de plus en brassant souvent.

Incorporer le bouillon et les lentilles, couvrir, porter à ébullition puis mijoter à feu doux jusqu'à ce que les lentilles soient cuites et que les légumes soient tendres, environ 20 minutes. Saler et poivrer. Ajouter le lait de coco et cuire 5 minutes de plus. Réduire en purée lisse ou grossière, au goût.

Servir chaud avec un pain naan et garnir de yogourt, de menthe, de graines de cumin et de jus de lime.

dimanche 25 janvier 2015

Freekeh déjeuner

Parfois la vie nous envoie des messages. J'avais déjà vu passer des recettes d'Ottolenghi avec du freekeh, mais je n'y avais  pas porté attention plus que ça. Mais la semaine dernière, en moins de 7 jours, Nathalie a publié une recette de freekeh, j'ai regardé (par hasard) un épisode de The Mind of a Chef où on parlait de freekeh et je suis tombé sur des sacs de freekeh en super rabais au centre de liquidation à Rawdon. Je pense que tous les signes étaient là : je devais en prendre un sac !

Le freekeh, aussi appelé "blé vert", c'est en fait des grains de blé qui sont récoltés avant maturité, alors qu'ils sont encore verts. Ils sont par la suite brûlés (littéralement ! - mais puisque le blé est vert, ce n'est que la paille et les fibres extérieures qui brûlent) puis séchés. On retrouve sur le marché du freekeh entier et du freekeh concassé. Évidemment, le concassé est plus rapide à cuire et c'est celui que j'ai à la maison.

Le freekeh peut servir à un paquet de recettes : soupes, salades, déjeuner, dessert, farce, etc., comme la plupart des autres grains finalement. Pour mon premier essai, comme j'avais déjà mon menu de planifié pour les lunchs et les soupers cette semaine, je me suis dit que j'essaierais un déjeuner.

Mon verdict : La texture rappelle l'avoine épointée mais sans le côté amidonné. Les grains restent tous distincts après la cuisson. La saveur est légèrement "verte" mais somme toute assez subtile. C'est très agréable à manger : ça a beaucoup de texture mais ça ne colle pas aux dents et ce n'est pas difficile à mâcher. Attention toutefois lors de la cuisson. Le sac dit de cuire 20 minutes mais le mien était cuit après 15 minutes. Je ne l'ai pas surveillé d'assez près, l'eau s'est toute évaporée et ça a collé au fond. Mon seul regret : avoir perdu une partie de ma portion au fond du chaudron !!

J'ai trouvé mon freekeh dans un centre de liquidation du Costco à 2,99$ le sac de 3 lbs. Je soupçonne que ça se vend pas mal plus cher que ça normalement, mais vous en trouverez certainement au Costco.


1 portion

1/4 tasse de freekeh
1/2 tasse d'eau (ou de lait au choix)
Une pincée de cannelle
3 cuillères à soupe de lait d'amande à la vanille (optionnel)
1 cuillère à soupe de graines de citrouille
3 abricots séchés hachés
Un filet de sirop d'érable

Mettre le freekeh, l'eau et la cannelle dans un petit chaudron. Couvrir, porter à ébullition puis cuire à LOW pendant 15 minutes ou jusqu'à tendreté.

Si désiré, arroser de lait d'amande et garnir avec les graines de citrouille et les abricots hachés. Terminer avec un filet de sirop d'érable.

NOTE : On peut facilement doubler ou quadrupler la recette. S'il y a des restants, on les réchauffera simplement au micro-ondes le lendemain.

vendredi 23 janvier 2015

Carmelitas

Encore une visite au siège social ? Encore une occasion de tester une cochonceté bien décadente ! J'ai toute une liste de recettes à tester dans mon Pinterest et les desserts cochons, je réserve ça pour les occasions où il y a beaucoup de monde. Les carmelitas sont dans ma liste depuis longtemps et j'avais très très hâte de goûter ! Ai-je vraiment besoin de préciser que ces petits carrés étaient totalement à la hauteur de mes attentes ? Et je crois que mon "fan club" est à la hausse au travail, hihihi ! ;)



32 petits carrés ou 16 moyens

48 caramels emballés individuellement, déballés
3/4 tasse de crème 35%
225g de beurre fondu
1 tasse de cassonade tassée
1 1/2 tasse de farine
1 1/2 tasse de flocons d'avoine à l'ancienne
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
250g de chocolat noir haché ou de pépites de chocolat

NOTE : On peut remplacer les caramels et la crème par 1 3/4 tasse de sauce au caramel maison ou du commerce.

Fondre les caramels dans la crème à feu doux en brassant souvent. Tiédir.

Mélanger le beurre, la cassonade, la farine, l'avoine et le bicarbonate de soude dans un bol. Presser la moitié du mélange dans un plat 8x11" en pyrex. Cuire au four à 350°F pendant 10 minutes.

Saupoudrer la croûte de chocolat, couvrir avec le caramel et parsemer du reste du mélange de croûte. Cuire au four à 350°F pendant 20 minutes de plus ou jusqu'à ce que le pourtour soit légèrement doré.

Refroidir complètement avant de couper en carrés. On peut réfrigérer pour accélérer le processus.

Conserver à température ambiante.

mercredi 21 janvier 2015

Salsa verde de tomatillos

En voulant réaliser mon pozole, je me suis dit que j'allais acheter un pot de salsa verde du commerce pour économiser du temps. Mais quand j'ai vu la quantité astronomique de sel qu'il y a là-dedans, j'ai préféré la faire moi-même, surtout que j'avais tout pour la faire à la maison et que plusieurs des autres ingrédients du pozole contenaient déjà pas mal de sel. C'est hyper simple et vraiment super bon. Ça goûte comme dans les restos mexicains !

4 tasses

1 boîte de tomatillos, égouttée (820ml)
3 piments poblanos hachés (ou poivrons verts)
1 jalapeno haché
1 oignon haché
4 gousses d'ail hachées
1/2 cuillère à thé de cumin
1/2 cuillère à thé de chipotle
1/8 cuillère à thé de sel
2 cuillères à soupe de jus de lime
Un petit bouquet de coriandre haché

Mélanger tous les ingrédients sauf la coriandre. Porter à ébullition et cuire à couvert, à feu moyen, jusqu'à ce que les légumes soient tendres. Ajouter la coriandre. Réduire en purée.

lundi 19 janvier 2015

Pozole verde aux poblanos et aux carnitas

Si vous ne pigez rien à mon titre de recette, levez la main ! Bon je sais que c'est peu commun comme plat dans notre cuisine de tous les jours. Pourtant cette recette date de l'époque pré-colombienne et fait partie de la cuisine mexicaine depuis toujours. J'ai toutefois changé un tant soit peu les ingrédients, car selon Wikipédia, il semblerait que certaines versions incluent de la viande de chien (!) ou même de la chair humaine (!!!). Personnellement, j'ai utilisé des champignons au lieu de ces deux ingrédients ;)

Pour ce qui est des ingrédients spéciaux mexicains, je les trouve généralement dans les épiceries asiatiques (chez Kim Phat vous en trouverez). C'est là que je prends mon stock de piments mexicains séchés, hominy, tomatillos, etc. Pour ce qui est des poblanos, je suis tombée par hasard sur un stock surprise au marché saisonnier l'automne dernier et je m'en suis rempli un gros sac que j'ai congelé. Il doit y en avoir dans les épiceries latinos. Petite note sur le hominy : c'est une sorte de maïs blanc traité qui donne un rendu très particulier et que je ne remplacerais SURTOUT pas par du maïs régulier. Si vous n'arrivez pas à en trouver, je vous suggère plutôt de faire des petites boules de pâte de maïs (à base de farine de maïs et de sel) et de les faire cuire dans le ragoût. Le hominy a une texture à mi-chemin entre l'orge et la patate bouillie et un goût prononcé de farine de maïs (masa harina) et de sel.

Maintenant je dois vous avouer un truc... Ce plat est possiblement un des meilleurs que j'ai mangé à vie. Je dis généralement que le cassoulet d'Anthony Bourdain est la meilleure chose que j'ai mangée, mais là il a de la grosse compétition !


4 portions

1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 petit oignon haché
1 piment poblano haché (ou poivron vert)
1 jalapeno haché
1 paquet de champignons, en cubes (227g)
1/2 cuillère à thé de rub Oaxaca d'Épices de cru, moulu
1 1/2 tasse de salsa verde de tomatillos maison ou du commerce
1 tasse de bouillon de poulet
1 boîte d'hominy blanc (425g)
250g de carnitas (ou poulet effiloché)
Pour servir : coriandre fraîche, fromage râpé, tostitos, etc.

Faire revenir l'oignon dans l'huile quelques minutes. Ajouter le poblano, le jalapeno et les champignons. Cuire 10-15 minutes en brassant régulièrement, jusqu'à ce que les champignons aient rendu leur eau et qu'ils commencent à dorer. Incorporer le reste des ingrédients et mijoter une dizaine de minutes.

Servir bien chaud garni de fromage Monterey Jack râpé, de coriandre fraîche, de cubes d'avocat, de tranches de radis et/ou de tostitos.

vendredi 16 janvier 2015

Biscuits au chocolat et au beurre noisette

Une petite visite planifiée au siège social de ma compagnie ? Ça mérite des biscuits pour partager avec les collègues !!! Et ils le savent. Mes visites sont généralement bien appréciées ;) J'ai choisi cette recette dans ma liste de Pinterest. J'ai dû regarder la recette 3 fois au moins avant de la faire, et chaque fois mes yeux voyaient "Brown butter" et mon cerveau processait "Brown sugar". Je ne me suis rendue compte que c'était des biscuits au beurre noisette qu'en réalisant la recette !

Ces biscuits sont vraiment superbes et totalement délicieux. Attention toutefois à ne pas trop les cuire si vous voulez qu'ils restent chewy et non pas secs.

Ces biscuits ont été très apprécié. En fait, ils sont disparus à la vitesse de la lumière ! Certaines personnes n'ont même pas pu goûter alors que j'avais calculé plus d'un biscuit par personne. Des ogres, je vous dis !


36 biscuits

170g de beurre demi-sel
220g de farine
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
100g de sucre
200g de cassonade
1 oeuf
1 jaune d'oeuf
2 cuillères à thé de vanille
200g de chocolat noir haché
Fleur de sel si désiré

Fondre le beurre dans un chaudron à feu doux-moyen et chauffer jusqu'à ce qu'il devienne doré et sente la noisette (c'est quand même assez long). Tiédir.

Mélanger la farine avec le bicarbonate de soude. Réserver.

Au batteur sur socle, mélanger le sucre et la cassonade. Incorporer le beurre noisette. Ajouter la vanille, l'oeuf et le jaune d'oeuf et mélanger jusqu'à homogène. Incorporer le mélange de farine. Mélanger jusqu'à homogène. Ajouter le chocolat haché.

Façonner des boules de 25g et déposer sur une plaque à biscuits. Congeler pendant 30 minutes.

Déposer les boules sur une plaque à biscuits chemisée d'un parchemin de manière espacée (12 boules par plaque). Cuire à 375°F pendant 7 minutes puis à 340°F pendant 7 minutes. Les biscuits n'auront pas l'air complètement cuits mais ils continuent à cuire à la sortie du four. Saupoudrer immédiatement de fleur de sel si désiré.

Refroidir 5 minutes sur la plaque puis déposer sur une grille.

mercredi 14 janvier 2015

Scones aux pommes épicés

J'ai quelques vieilles pommes qui traînent au frigo et j'ai décidé de tester cette recette pour en passer quelques unes. Ça avait l'air d'une bonne idée, mais la pâte était pas mal trop collante alors ça ressemblait plutôt à des muffins... J'ai dû étaler les scones sur une plaque et les faire cuire au four pour les "sécher" un peu. Bref, tel que mentionné dans la méthode plus bas, je vous suggère d'ajouter de la farine à la pâte si vous voulez bel et bien obtenir des scones !

La bonne nouvelle, c'est que ça goûte super bon : de gros morceaux de pommes avec des épices et un petit glaçage, c'est juste MIAM !

12-16 scones

Scones :

1/2 tasse de babeurre
1/4 tasse de compote de pomme
1/4 tasse de cassonade
2 cuillères à thé de vanille
1 oeuf
1 tasse de farine tout usage
1 tasse de farine de blé entier
1 cuillère à soupe de poudre à pâte
1 cuillère à soupe de cannelle
1/4 cuillère à thé de muscade
Une pincée de sel
3 cuillères à soupe de beurre froid en cubes
2 pommes pelées, en dés

Glaçage :

1/3 tasse de sucre en poudre
1/4 cuillère à thé de cannelle
Une pincée de muscade
1 cuillère à thé de sirop d'érable
2 cuillères à thé d'eau (environ)

Préparer les scones. Dans un bol, mélanger le babeurre, la compote de pomme, la cassonade, la vanille et l'oeuf. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger les farines, la poudre à pâte, les épices et le sel. Ajouter le beurre et mélanger avec un coupe-pâte jusqu'à ce que le beurre ait la taille de petits pois. Incorporer les pommes et bien mélanger. Ajouter le mélange liquide. Ajouter de la farine au besoin si la pâte est trop liquide. Il faut pouvoir la manipuler avec les mains.

Mettre la boule de pâte sur une plaque chemisée d'un parchemin. Y déposer la boule et l'aplatir en un grand cercle. Découper le cercle en 12 ou 16 pointes sans les séparer.

Cuire au four à 375°F pendant 20 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dents inséré au centre ressorte propre. Laisser refroidir complètement avant de détacher les scones les uns des autres.

Préparer la glaçage. Mélanger ensemble les ingrédients. Garnir les scones refroidis avec le glaçage.

lundi 12 janvier 2015

Tofu poché au lait de coco

Est-ce une soupe ? Est-ce un curry ? À vous d'en faire ce que vous voulez ! Ici j'ai décidé que c'était une soupe, mais j'aurais pu épaissir la sauce et j'aurais obtenu un curry.

Je me suis acheté du tofu mou chez Kim Phat (que je croyais soyeux, mais ce n'était pas le cas... pas grave !) et la date de péremption approchait à grand pas. Je vais vous dire honnêtement, des plats principaux à base de tofu soyeux, ça ne court pas les rues. À part la soupe au miso et le sundubu jjigae, je n'ai trouvé que des desserts. Ainsi que cette recette, que j'ai adorée dès que je l'ai vue. Bon, j'ai dû omettre la coriandre parce que mon épicerie n'en avait pas (argh !) et je l'ai librement remplacée par du basilic thaï puisqu'il m'en restait au frigo. J'ai aussi ajouté des bok choy parce que ça manquait de vert. Ça donne une super soupe aux saveurs thaï !


 2 portions

1 cuillère à soupe d'huile de canola
2 gousses d'ail pelées
2 tiges de citronnelle, séparées
1 pouce de gingembre, pelé
1 feuille de lime kaffir
200g de tofu mou ou soyeux, en dés
1 poivron orange (ou rouge), en dés
2 oignons verts, blanc et vert séparés
2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge thaïlandais
1 boîte de lait de coco
1 tasse d'eau
2 cuillères à thé de cassonade
4 bébés bok choy, coupés en deux
Basilic thaï au goût
Sel et poivre

Hacher finement l'ail, 1 tige de citronnelle et le gingembre. Faire revenir dans l'huile quelques minutes avec le blanc des oignons verts haché, jusqu'à aromatique. Ajouter le poivron et faire revenir 2 minutes de plus. Incorporer la pâte de curry et faire revenir 2 minutes de plus.

Ajouter le lait de coco, l'eau, la lime kaffir, la deuxième tige de citronnelle (écrasée avec le dos d'un couteau), la cassonade et les bok choy. Saler et poivrer. Chauffer environ 5 minutes à feu moyen. Ajouter le tofu et brasser délicatement. Chauffer 5 minutes de plus. Retirer la feuille de lime kaffir et la tige de citronnelle.

Incorporer les feuilles de basilic thaï si désiré et rectifier l'assaisonnement. Servir garni du vert des oignons verts haché.

samedi 10 janvier 2015

Pâtes aux tomates séchées et à la saucisse fumée

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement j'adore les produits de la Charcuterie de Paris, particulièrement leur boudin blanc et leur cervelas. Bon, je vous entends d'ici hurler : "ARK moi avant que je mange du boudin pis de la cervelle !!!".  Eh bien le boudin blanc est une saucisse contenant du lait (et non du sang) donc rien à voir avec le boudin noir sauf pour la forme. Et le cervelas ne contient pas de cervelle. C'est plutôt une saucisse fumée.

Maintenant que les choses sont claires, vous comprendrez pourquoi j'ai pensé au cervelas quand j'ai vu cette recette chez Damn Delicious. Pâtes, sauce crème, tomates séchées et cervelas ? Ça m'apparaissait une super combinaison ! Vous voulez savoir si c'est bon ? Eh bien habituellement je mange ce qu'il y a dans mon assiette et je garde la deuxième portion pour plus tard. Cette fois je n'ai pas pu m'empêcher d'aller piger dans le chaudron après avoir mangé mon assiette tellement c'était bon !!!

C'est décidément à refaire. Du comfort food à son meilleur !


2 portions

125g de penne
1 saucisse cervelas ou autre grosse saucisse fumée, tranchée
1 cuillère à soupe de beurre
1 gousse d'ail hachée finement
1 cuillère à soupe de farine
1/2 tasse de lait
2 cuillères à soupe de crème 35%
1/4 tasse de tomates séchées, en julienne
2 cuillères à soupe de parmesan
1/4 cuillère à thé d'herbes italiennes
Sel et poivre au goût

Cuire les pâtes selon les instructions sur la boîte. Égoutter et réserver.

Dans un chaudron, fondre le beurre. Ajouter l'ail et cuire 1 minute. Ajouter la farine et fouetter. Incorporer le lait et la crème un peu à la fois en fouettant continuellement.

Ajouter le reste des ingrédients, incluant les pâtes et la saucisse. Bien mélanger. Rectifier l'assaisonnement. Servir immédiatement.

jeudi 8 janvier 2015

Chopped salad à la thaï

J'aime bien le principe des chopped salads. On hache plein de trucs nourrissants, on ajoute une vinaigrette savoureuse et on a un repas ! Chaque bouchée est une explosion de saveurs, de couleurs et de textures. What's not to like ?

Je me suis inspirée de cette recette de Pinch of Yum mais je l'ai adaptée avec ce que j'avais au frigo. C'est franchement délicieux et la vinaigrette y est pour beaucoup car elle est juste fantastique.


3-4 portions

Vinaigrette :

1 cuillère à soupe d'huile de canola
2 petites gousses d'ail hachées finement
1 1/2 cuillères à soupe de sauce soya
1 cuillère à soupe d'eau
1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
1 cuillère à soupe de miel
1/2 cuillère à soupe d'huile de sésame
1 tige de citronnelle, les grosses feuilles enlevées, hachée finement

Salade :

1 1/2 tasses de kale haché
1 1/2 tasses de laitue iceberg hachée
1 carotte pelée, râpée
1/2 poivron jaune haché
1/2 poivron orange ou rouge haché
1 chayotte hachée
1/3 tasse de coriandre fraîche hachée
1/4 tasse de basilic thaï haché
2 oignons verts hachés
1/4 tasse de noix de cajou hachées (ou arachides)
1 tasse de poulet cuit haché (ou autre protéine au choix : crevettes, tofu grillé, etc.)

Mélanger ensemble les ingrédients de la salade. Ajouter la vinaigrette et bien brasser. Servir.

NOTE : Si vous comptez avoir des restes, ajoutez les noix seulement au moment de servir.

mardi 6 janvier 2015

Aubergine grillée en sauce au babeurre

Une recette d'Ottolenghi ! Ça faisait longtemps ! (Bon ok pas tant que ça...) Plenty est, je crois, le seul livre d'Ottolenghi que je n'ai pas. (À ne pas confondre avec Plenty More, la suite, que j'ai !) Et c'est dans ce livre qu'on trouve une de ses recettes emblématiques : les aubergines grillées débordantes de sauce au babeurre et de pomme grenade. Heureusement, plein de gens ont cuisiné cette recette et c'est grâce à Laurence que je vous la présente aujourd'hui ! Merci à toi Laurence d'avoir été contaminée toi aussi par la folie Ottolenghi :)


2 portions

1 aubergine moyenne (environ 1 lb)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
Sel et poivre
1 cuillère à thé de feuilles de thym
1 cuillère à thé de zaatar
Les pépins d'une pomme grenade

Sauce au babeurre :

70ml de babeurre
65ml de yogourt grec
2 cuillères à thé d'huile d'olive
1 petite gousse d'ail hachée finement
Sel

Couper l'aubergine en deux sur le sens de la longueur. À l'aide de la pointe d'un couteau, couper la surface de la chair de l'aubergine de manière à faire un motif de losanges.

Déposer sur une plaque allant au four, côté chair vers le haut. Badigeonner l'huile d'olive sur la chair jusqu'à ce qu'elle soit toute absorbée. Saler, poivrer et garnir de feuilles de thym.

Cuire au four à 400°F pendant 40 minutes ou jusqu'à ce que la chair de l'aubergine soit molle.

Laisser tiédir complètement.

Pendant ce temps, fouetter ensemble les ingrédients de la sauce. Laisser reposer.

Égrainer la pomme grenade. Voir ce vidéo pour apprendre comment le faire rapidement et proprement.

Lorsque l'aubergine est bien tiédie, parsemer de zaatar. Couvrir de sauce au babeurre puis de pomme grenade.

samedi 3 janvier 2015

Mousse de foie de canard aux pruneaux

J'ai goûté cette recette dans un souper avant les fêtes et je suis tombée en amour. J'ai demandé la recette et me suis résolue à la faire pendant le temps des fêtes parce que c'est juste trop bon et que je voulais en faire profiter les gens autour de moi. J'espère qu'elle vous plaira autant à vous qu'à moi. J'ai remplacé les figues par des pruneaux parce que c'est ce que j'avais sous la main et c'est tout aussi divin. J'ai aussi diminué la quantité de beurre parce que j'étais rendue avec une crème au beurre à saveur de foie. La recette originale provient de Josée Di Stasio. Les gens qui ont goûté ont été comblés ! C'est dangereusement bon ce truc...


5 tasses

360g de foies de canard (ou de poulet)
1 1/2 cuillères à soupe de vinaigre blanc
270g de beurre froid demi-sel
3 cuillères à soupe de Marsala (ou Porto)
1/4 cuillère à thé de sel
Poivre du moulin
1/4 cuillère à thé de piment de la Jamaïque moulu
1/4 tasse de pruneaux hachés, trempés dans le Marsala (ou le Porto)

NOTE : Si vous utilisez du beurre salé, omettez le sel additionnel. Si vous utilisez du beurre non salé, utilisez 1/2 cuillère à thé de sel.

Mettre les foies dans un chaudron, couvrir d'eau froide et ajouter le vinaigre. Porter à ébullition puis frémir 5 minutes. Égoutter et bien éponger dans du papier absorbant. Tiédir.

Dans le robot culinaire, réduire en purée lisse les foies, le beurre, le Marsala, le sel, le poivre et le piment de la Jamaïque.

Verser la préparation dans des petits ramequins et garnir des morceaux de pruneaux.

Réfrigérer toute la nuit et servir avec du pain ou des craquelins.

Se conserve 1 semaine au frigo et se congèle très bien.

jeudi 1 janvier 2015

Top 10 2014 et bloganniversaire

De un, je vous souhaite une excellente nouvelle année. Que 2015 vous apporte du bonheur et du plaisir à profusion !

My god, je ne peux pas croire que mon blog a 8 ans (il me semble que je commence en disant ça à chaque bloganniversaire lol !). Je dois avouer que cette année, avec ma charge de travail, j'ai pensé plusieurs fois à tout laisser tomber. Et finalement, c'est la pression que j'ai décidé de laisser tomber. Excellente décision selon moi. Je suis parfois plus erratique dans mes publications mais au moins je continue ! En fait, je m'en voudrais de ne pas continuer. C'est tellement pratique de pouvoir accéder à mes recettes de n'importe où via le web quand je suis ailleurs qu'à la maison.

Je vous présente aussi mon top 10 2014. Le choix des recettes n'a pas été facile, mais je vous liste celles que j'ai préférées au cours de la dernière année.

1) Commençons d'abord par de la triche : 2014 a été pour moi l'année de la révélation Ottolenghi. Comme toutes ses recettes sont renversantes, je mets l'ensemble de son oeuvre dans mon top 10.

 

2) Salsa à la mangue. Recréée à partir d'une recette commerciale, cette recette est à se rouler par terre.


3) Gaspacho à la mangue. OK, je suis une folle finie de la mangue et une grande fan de gaspacho. La combinaison des deux est très gagnante pour moi !


4) Carnitas à la mijoteuse. Un autre de mes grands classiques. C'est hors compétition tellement c'est bon !

5) Bibimbap au tofu bulgogi. C'est long à préparer mais c'est tellement réconfortant et nourrissant. Je pourrais en manger tous les jours !


6) Pizza au porc effiloché et aux pêches. Concoctée rapidement, cette pizza est non seulement délicieuse mais très colorée.


7) Tartelettes chocolat et caramel à la stout. En croûte de bretzels en plus ! Vraiment pas besoin de plus d'explications.


8) Potage de courge, carotte et patate douce à la thaïlandaise. Une explosion de saveurs !


9) Soupe albondiga. Une soupe mexicaine aux boulettes vraiment trop bonne.


10) Plat de lentilles et de riz avec vinaigrette tahini-miso. Le mélange de saveurs est hallucinant.


Pour faire suite à mon top 10 personnel, je vous présente aussi les 5 recettes de 2014 les plus consultées. Je dois avouer que les lecteurs ont fait de bons choix ! Si on exclut les recettes, les billets les plus consultés sont ceux qui portent sur... le Pied de Cochon !

BIG WINNER 2014 - Recette la plus consultée, le gâteau avec lequel j'ai décidé de me gâter pour ma fête en 2014 : Gâteau Ferrero Rocher

 
Petits pains bretzels au fromage, bacon et jalapeno


Crudités de Noël


Salade de brocoli aux pommes et aux amandes


Ragoût de boulettes à la québécoise