dimanche 31 mai 2015

Salade vietnamienne aux crevettes et à la mangue

L'été quand il fait bien chaud, j'adore me faire des salades repas bien nourrissantes. Celle-ci n'échappe pas à la règle. J'ai (encore) acheté une caisse de mangues (c'est une obsession...) et je me cherchais des recettes pour les cuisiner. Quand j'ai vu cette recette, j'ai tout de suite su que je devais la faire. J'ai fait quelques modifications mineures, notamment car la paresse me dictait de ne pas mettre de wontons frits (trop long à faire) et de les remplacer par des arachides (beaucoup plus simple !).

Si vous n'avez pas de chou nappa, je vous encourage à le remplacer par de la laitue iceberg ou même de la romaine, ça fera amplement l'affaire. Je verrais bien aussi des fèves germées dans cette salade, ça ajouterait un petit croquant rafraîchissant très agréable. On pourrait aussi utiliser les mêmes ingrédients et les servir en rouleaux de printemps en utilisant la vinaigrette comme sauce à tremper. Plein d'options !


4 portions

Vinaigrette :

1/4 tasse de sucre
3 cuillères à soupe d'eau
1/4 tasse de sauce de poisson
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 1/2 cuillère à soupe de jus de lime
1/4 cuillère à thé de flocons de piment fort
2 gousses d'ail écrasées

Salade :

180g de nouilles de riz ou autre (ramen japonaises pour moi - pas les paquets de l'épicerie !)
200g de mangue en julienne (2 petites mangues ataulfo)
400g de crevettes crues, pelées - ou du poulet cuit haché
4 tasses de chou nappa râpé
2 carottes râpées
1/4 tasse d'oignons verts hachés
1/4 tasse de coriandre fraîche ciselée
1/4 tasse de menthe fraîche ciselée
40g d'arachides rôties salées, hachées

Préparer la vinaigrette. Mélanger le sucre, l'eau, la sauce de poisson et le vinaigre de riz dans un petit chaudron. Porter à ébullition en brassant jusqu'à ce que le sucre soit fondu. Retirer immédiatement du feu. Ajouter le reste des ingrédients. Laisser tiédir puis conserver au frais.

Cuire les crevettes. Réserver au frais.

Cuire les nouilles. Réserver au frais.

Mélanger la mangue, le chou, les carottes, les oignons verts et les herbes. Réserver.

Dans chacun des bols, mettre les nouilles, couvrir de salade, garnir de crevettes et saupoudrer d'arachides. Verser la quantité de vinaigrette désirée et servir bien frais.

vendredi 29 mai 2015

Poulet jamaïcain à la jerk

Lors de ma dernière razzia de livres de cuisine à rabais chez Winners, j'ai trouvé The Red Hot Chile Cookbook pour pas cher. Un livre avec uniquement des recettes à base de piments forts ? Oh que oui ! Comme première recette, j'ai choisi le poulet à la jerk. La raison est bien simple : je voulais cuisiner quelque chose au BBQ !

On commence par faire une marinade de base en grande quantité, qu'on peut conserver au frigo un mois ou au congélateur plus longtemps. J'avais un peu peur car la recette demandait des piments scotch bonnets, que je n'avais pas, mais qui sont équivalents en piquant aux habaneros (que j'avais). J'ai réduit la quantité à un piment au lieu de trois et le résultat final est parfait. Le piquant est bien présent mais n'arrache pas la bouche. La marinade a un goût tout à fait exquis, l'ensemble des ingrédients étant très bien balancé.

Le produit final est un poulet délicieux, bien juteux et pas si piquant que ça. Ben coudonc, je mettrai peut-être bien plus de habaneros dans la marinade la prochaine fois !


4 portions

Marinade jerk :

2 cuillères à thé de tout-épice moulu
1 cuillère à thé de grains de poivre noir
1 cuillère à thé de muscade moulue
1 cuillère à thé de cannelle moulue
1 cuillère à thé de sel
1 piment habanero ou scotch bonnet, frais ou séché
5 oignons verts
1/2 petit oignon
4 gousses d'ail
2 pouces de gingembre pelé et haché grossièrement
Quelques brins de thym frais
4 feuilles de laurier fraîches ou séchées
2 cuillères à soupe de mélasse
1/3 tasse de jus de lime
1/3 tasse d'huile de canola
1 cuillère à soupe de rhum brun

1 1/2 lbs de poitrines de poulet désossées (environ 4 petites ou deux grosses coupées en 2)

Griller le tout-épice dans une poêle en inox à feu moyen en brassant souvent, jusqu'à ce que l'odeur se dégage. Mettre dans un moulin à épices avec les grains de poivre et moudre en poudre fine.

Mélanger tous les ingrédients de la marinade et réduire en purée au robot culinaire ou au pied mélangeur. Vous obtiendrez environ 1 1/2 tasse de marinade. Conserver au frais ou congeler le surplus.

Mettre le poulet dans un bol et ajouter 2/3 tasse de marinade. Bien mélanger pour recouvrir le poulet et mariner 2 heures au frigo ou toute une nuit.

Cuire au BBQ à feu moyen environ 10 minutes de chaque côté ou jusqu'à ce que le jus qui s'écoule soit clair ou que la température interne du poulet atteigne 74°C (je préfère utiliser la température pour éviter de surcuire le poulet). Badigeonner avec la marinade à quelques reprises mais prendre de garde de cuire au moins 5-10 minutes après avoir badigeonné la dernière fois car le marinade a été en contact avec la viande crue.

lundi 25 mai 2015

Des vacances à l'Île-du-Prince-Édouard

L'Île-du-Prince-Édouard est un endroit qui est sur ma liste de places à visiter depuis longtemps. Pour être honnête, je n'en ai entendu que du bien de tous ceux qui y sont allés ! Ce n'est pas encore cette année que j'irai, mais lorsque j'ai été approchée pour participer à une campagne touristique via mon blog, j'ai tout de suite dit oui.

À quoi pensez-vous lorsqu'on vous dit Île-du-Prince-Édouard ? Plusieurs penseront à Anne la maison aux pignons verts, aux plages, à la mer et au grand air. Pour ma part, je pense : Michael Smith ! Vous connaissez peut-être ce chef qui a notamment son émission à Food Network. Il possède une superbe maison sur le bord de la mer à l'Île-du-Prince-Édouard et une cuisine avec un garde-manger walk-in à faire rêver. Il fait de la cuisine simple, familiale et délicieuse. C'est un des chefs qui m'a réellement donné le goût de cuisiner... et de visiter l'Île-du-Prince-Édouard.

Crédit : Tourisme IPE

Vous vous demandez quoi faire à l'Île-du-Prince-Édouard ? Ce ne sont pas les activités qui manquent en toute saison ! Personnellement, c'est le festival Fall Flavours qui retient mon attention. C'est un festival à caractère gastronomique qui dure environ un mois (en septembre) et qui propose une foule d'activités reliées à la bouffe. Que vous désiriez apprendre à pêcher les huîtres ou déguster des plats régionaux ou encore de la haute cuisine, vous serez servis !

Crédit : Tourisme IPE

L'Île-du-Prince-Édouard est reconnue pour ses patates et ses fruits de mer, mais vous pourrez aussi trouver une foule de producteurs, artisans et boutiques de produits fins et régionaux. Vous pouvez créer vous-mêmes votre circuit culinaire à l'aide du guide Sentier Culinaire ou encore visiter les nombreux marchés locaux, principalement dans le secteur de Charlottetown. Si vous désirez profiter de la saison du homard sur l'île, rendez vous sur les quais d'avril à juin. Vous pouvez aussi tester un des nombreux restaurants de fruits de mer que l'île a à offrir.
 
Crédit : Tourisme IPE

Après avoir bien mangé, une foule d'activités intérieures et extérieures s'offrent à vous. Mes préférences vont aux activités de plein air. L'île possède 14 parcs provinciaux et 9 parcs offrant des terrains de camping. Pour les fans de vélo, c'est un excellent moyen de se déplacer sur l'île et de profiter des routes panoramiques. Sur votre route, vous croiserez aussi plusieurs phares que vous aurez l'occasion de visiter si vous le désirez.

Si vous voulez en savoir plus sur les vacances à l'Île-du-Prince-Édouard, visitez leur site web. Parler aux gens de l'Île-du-Prince-Édouard est aussi une façon d'en apprendre davantage sur cette jolie province. Visitez "Demander aux gens de l'Île" pour poser des questions afin de mieux planifier vos vacances sur l'Île-du-Prince-Édouard et utilisez les hashtags #askanislander et #PEI sur Twitter... et bonnes vacances ! 


Malgré que ce texte soit généreusement sponsorisé par Tourisme IPE, les opinions et les écrits sont les miens et ne reflètent pas Tourisme IPE.

mardi 19 mai 2015

Poulet au beurre comme au resto

Après autant de bonnes recettes testées dans mon livre The Curry Secret, je me devais de faire leur version du poulet au beurre. Je dois avouer que cette version est vraiment très bonne mais j'omettrais le citron dans la sauce car j'ai trouvé que c'était trop acide. Aussi, comme j'étais serrée dans le temps, j'ai fait la marinade sans le yogourt, un peu comme un rub d'épices.

Attention, cette recette donne un plat très saucé. Assurez-vous d'avoir suffisamment de pain naan pour absorber le tout. Si vous préférez une version moins saucée, vous pouvez couper les ingrédients de la sauce de moitié.

4 portions

Marinade :

1 tasse de yogourt nature
1 jalapeno
2 cuillères à thé de gingembre frais râpé
3 gousses d'ail
1 cuillère à thé de sel
1/4 cuillère à thé de piment fort broyé
1 cuillère à thé de cumin
1 1/2 cuillère à thé de garam masala
2 cuillères à thé de vinaigre
1 cuillère à thé d'huile de canola

Poulet au beurre :

1 lb de poitrine de poulet
15g de beurre
1 1/4 tasse de base de curry
2 cuillères à soupe de purée de tomates
1 cuillère à thé de garam masala
1/4 cuillère à thé de sel
1/2 cuillère à thé de cumin
1 jalapeno haché
1 cuillère à soupe de jus de citron (à omettre la prochaine fois)
3/4 tasse de crème 15%

Couper le poulet en gros cubes. Mélanger l'ensemble des ingrédients de la marinade et ajouter le poulet. Bien mélanger et mariner au frais pendant 6 heures ou toute une nuit.

Cuire le poulet dans un peu d'huile. Réserver.

Dans un grand chaudron, chauffer le beurre avec la base de curry. Incorporer la purée de tomates, le garam masala, le sel, le cumin, le jalapeno et le jus de citron. Laisser réduire quelques minutes avant d'incorporer la crème et le poulet. Bien mélanger et chauffer quelques minutes.

Servir avec un pain naan.

mercredi 13 mai 2015

Alfajores

Je dois bien être la dernière blogueuse à faire des alfajores ! J'ai choisi de préparer ces biscuits pour un pique-nique en famille. J'avais envie de faire des biscuits, mais rien de plate ni de trop compliqué. J'ai donc commencé à chercher des biscuits sandwiches, mais je ne voulais pas non plus préparer une garniture ni garnir les biscuits à la douille (ah paresse quand tu nous tiens...). Puis je me suis rappelé les alfajores, ces biscuits sandwiches argentins composés de sablés collés deux à deux avec du dulce de leche. Le dulce de leche est long à faire mais ne requiert aucun effort de ma part. Et les biscuits sont rapides comme tout.

Étant donné que la pâte est faite avec de la fécule de maïs, les biscuits sont hyper friables et c'est tout simplement parfait avec le dulce de leche bien crémeux. Je songe d'ailleurs sérieusement à toujours remplacer une partie de la farine par de la fécule de maïs dans mes futurs sablés car j'ai beaucoup aimé la texture.

32 double biscuits

1 tasse de fécule de maïs
3/4 tasse de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
125g de beurre (1/2 tasse)
1/3 tasse de sucre
2 jaunes d'oeufs
1 cuillère à soupe de rhum
1/2 cuillère à thé de vanille
1 boîte de lait Eagle Brand

Préparer le dulce de leche. Placer la boîte de lait Eagle Brand non ouverte dans un grand chaudron et couvrir d'eau. Il doit y avoir environ 1 pouce d'eau en tout temps au-dessus de la boîte. Couvrir et porter à ébullition. Bouillir pendant 2 heures. Refroidir la boîte sous un filet d'eau froide pendant plusieurs minutes avant d'ouvrir.

Préparer les biscuits. Mélanger la farine, la fécule, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude dans un bol. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre et le sucre. Ajouter les jaunes d'oeufs, le rhum et la vanille. Incorporer le mélange de farine et battre jusqu'à ce qu'on ne voit plus la farine.

Déposer la pâte dans une pellicule plastique, recouvrir, façonner en disque et réfrigérer 1 heure ou jusqu'à ce que la pâte soit ferme.

Abaisser à 1/4 de pouce et découper à l'emporte-pièce. J'ai utilisé un emporte-pièce d'environ 2 pouces.

Déposer 12-15 biscuits par plaque chemisée et cuire au four à 350°F pendant environ 9-10 minutes ou jusqu'à ce que le pourtour soit doré.

Refroidir complètement sur une grille puis garnir la moitié des biscuits de dulce de leche. Pairer deux à deux pour former des sandwiches.

Si désiré, on peut saupoudrer de sucre en poudre au service.

dimanche 10 mai 2015

Pour me faire pardonner... voici des chats !

Ça fait presqu'un mois que je n'ai pas publié de recette. Avec le retour des contrats au travail, je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de cuisiner car on mange tout le temps au resto. Les rares fois où j'ai cuisiné, c'était des recettes que j'avais déjà réalisées dans le passé. Et comble de malheur, mon congélateur coffre a brisé le weekend dernier, alors j'ai mangé du congélateur toute la semaine dernière. Je serai sur la route pour les deux prochaines semaines pour le travail, puis ensuite trip de bouffe à Toronto de 4 jours. Vous devriez avoir droit à un reportage. Au menu, la finale de la compétition nationale de cocktails Made with Love, une visite chez Momofuku, des food trucks de Toronto et plein d'autres choses !

Pour me faire pardonner, j'ai décidé de vous poster quelques photos des chats. Ça faisait longtemps et je sais que vous aimez ça ;)

Puce dans la cabane de l'arbre à chats

Clipi avec son typique air "sur l'acide"

Le chat de dehors qui me rend visite tous les jours

Puce couchée au soleil

Mystic couché au soleil (c'est une activité populaire !)

Gros Chat joue dans la neige (j'avais manqué d'eau...)

Mystic lui aussi avec son air "sur l'acide"

Puce et Gros Chat couchés en amoureux