dimanche 23 novembre 2014

Gâteau au quinoa à la vanille, glaçage moka et ganache chocolat / Vanilla Quinoa Cake with Mocha Frosting and Chocolate Ganache - Gluten Free

J'ai eu énormément de bons commentaires concernant mon gâteau au chocolat et au quinoa à ce jour. En fait, tout le monde qui a goûté a adoré et personne n'aurait pu deviner que ce gâteau au chocolat ne contient pas de farine. Personnellement, je ne suis ni pour ni contre le gluten, mais je suis 100% pour ce super gâteau moelleux et délicieux (moi qui ne suis pas une grande fan de gâteau en général).

J'ai donc décidé de faire une version vanille du gâteau au quinoa. J'ai cherché à plusieurs reprises des recettes existantes sur le web mais toutes celles que j'ai trouvées contenaient de la farine de quinoa (qu'à peu près personne n'a dans son garde-manger). Je me suis tannée et j'ai donc pris la décision que ma meilleure option serait d'utiliser ma recette de gâteau au chocolat mais en remplaçant le cacao par de la poudre d'amandes.



*** Scroll down for English ***

8 portions

1/3 tasse de quinoa
2/3 tasse d'eau
1/4 tasse de lait
2 oeufs
1 cuillère à thé d'essence de vanille
1/4 tasse de beurre fondu, tiédi
1/2 tasse de sucre
1/2 tasse de poudre d'amandes
3/4 cuillère à thé de poudre à pâte
1/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude

Porter l'eau à ébullition. Y jeter le quinoa et cuire à couvert à feu minimum pendant 15 minutes, jusqu'à ce que le quinoa soit cuit et laisse sortir son germe blanc. Laisser tiédir.

Au blender, mélanger l'ensemble des ingrédients pour obtenir une purée lisse. Verser dans un moule à gâteau rond de 8 pouces chemisé d'un papier ciré.

Cuire à 350°F pendant 45 minutes à 1 heure jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre ressorte propre. Laisser tiédir quelques minutes avant de démouler et de retirer le ciré.

J'ai garni le tout avec un glaçage moka et une ganache au chocolat.

Glaçage :

1 tasse de beurre demi-sel, température pièce
1/4 tasse de cacao
1 cuillère à thé de vanille
1 cuillère à thé de café moulu + 1 cuillère à soupe d'eau bouillante
2 tasses de sucre en poudre

Au batteur sur socle, crémer le beurre. Ajouter le cacao, la vanille et le café. Fouetter. Incorporer le sucre une tasse à la fois en battant doucement puis en fouettant. Étaler sur le gâteau refroidi. Mettre au réfrigérateur.

Ganache :

100g de crème 35% à cuisson
10g de sucre
15g de sirop de maïs
100g de chocolat noir
15g de beurre

Chauffer la crème avec le sucre et le sirop de maïs jusqu'au point d'ébullition. Verser sur le chocolat. Laisser reposer 2 minutes puis brasser doucement jusqu'à homogénéité. Incorporer le beurre en brassant doucement.

Lorsque la ganache est tiède (on ne sent aucune chaleur au toucher), la verser sur le gâteau refroidi. À l'aide d'un couteau à glacer, amener la ganache sur le bord et la laisser couler légèrement à quelques endroits. Elle figera assez rapidement. Remettre le tout au frigo pour terminer de figer.

Servir à la température de la pièce.

*** English version ***

Serves 8

1/3 cup quinoa
2/3 cup water
1/4 cup milk
2 eggs
1 tsp vanilla
1/4 cup melted butter
1/2 cup sugar
1/2 cup almond powder
3/4 tsp baking powder
1/4 tsp baking soda

Bring water to a boil. Pour the quinoa in, cover and reduce to low heat. Cook, covered, for 15 minutes. Cool.

In a blender, mix all the ingredients until smooth. Pour in a 8-inch round cake pan lined with a waxed or parchment paper.

Bake in a 350°F oven for 45 minutes to 1 hour or until a toothpick inserted in the center of the cake comes out clean. Cool completely.

I frosted it with mocha frosting and dark chocolate ganache.

Frosting :

1 cup butter, room temperature
1/4 cup cocoa powder
1 tsp vanilla
1 tsp ground coffee + 1 tbsp hot water
2 cups icing sugar

In the stand mixer, cream butter. Add cocoa, vanilla and coffee. Whip. Add icing sugar, one cup at a time. Stir then whip. Spread on the chilled cake. Put in the refrigerator.

Ganache :

100g cooking cream, full fat
10g sugar
15g corn syrup
100g dark chocolate
15g butter

Heat cream, sugar and corn syrup to the boiling pont. Pour onto chocolate. Let sit for 2 minutes then stir gently. Add butter and stir gently.

When the ganache is warm (you feel no heat when you touch it), pour on the top of the cake. With a spreading knife, push the ganache to the edge of the cake. Put back in the fridge.

Serve at room temperature.

mardi 18 novembre 2014

Soupe aux nouilles ramen au porc caramélisé et à la courge

Voici une superbe soupe repas qui saura vous réchauffer en cette saison des premières neiges !

Porc caramélisé :

1 épaule de porc picnic sur l'os de 5 lbs
6 tasses de bouillon de poulet
1/3 tasse de sauce soya
3 cuillères à soupe de sauce de poisson
1/4 tasse de vinaigre de riz
2 cuillères à soupe de pâte de curry rouge thaïlandaise
1 cuillère à soupe de gingembre haché
1 cuillère à soupe de sambal oelek
Le jus d'une lime
1 cuillère à soupe de cassonade
1 cuillère à soupe de 5 épices chinois (parts égales des épices moulus : cannelle, girofle, graines de fenouil, poivre du sichuan, anis étoilé)
Poivre du moulin
Pour caraméliser : huile de sésame, cassonade, sauce soya, vinaigre de riz

Courge :

1 courge poivrée moyenne évidée, tranchée
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 cuillère à soupe de curry de Singapour d'Épices de cru
1 cuillère à soupe de miso
1 cuillère à soupe de cassonade
Poivre au goût

Soupe:

1 paquet de shiitakes tranchés (150g)
1 paquet de champignons blancs tranchés (227g)
2-4 paquets de nouilles ramen
4 oeufs brouillés
Carottes en juliennes
Oignons vers hachés

Mettre le porc dans la mijoteuse avec le reste des ingrédients. Mélanger, couvrir et cuire à LOW pendant 8 heures.

Mélanger les ingrédients de la courge, étaler sur une plaque chemisée d'un parchemin et cuire au four à 400°F pendant 40 minutes ou jusqu'à doré. Couper en cubes en prenant soin de retirer la pelure. Réserver.

Faire sauter les champignons dans un peu d'huile. Réserver.

Lorsque le porc est cuit, le retirer du bouillon. Enlever le gras visible et la peau. Effilocher. Faire revenir par batch dans une poêle avec une cuillère à soupe de chacun des ingrédients pour caraméliser. Réserver. Procéder ainsi jusqu'à épuisement de la viande. On peut congeler les surplus de viande en portions.

Laisser refroidir le bouillon et dégraisser.

Prendre la quantité de bouillon désiré, cuire les nouilles dedans. Ajouter une portion de porc (environ 50g), des champignons, de la courge, des oeufs brouillés, des carottes et des oignons verts. Servir bien chaud.

dimanche 16 novembre 2014

Curry thaï aux boulettes de chevreau

Un curry thaïlandais aux boulettes ? Pourquoi pas ! J'ai dû ajouter quelques légumes à la recette originale et c'est complètement délicieux ! N''hésitez pas à ajouter encore plus de légumes si vous en avez sous la main.

Boulettes (25-30) :

500g de chevreau haché (ou autre viande hachée)
1 cuillère à soupe de pâte de curry rouge thaï
1/4 tasse de chapelure nature
Le zeste d'un petit citron
Sel et poivre

Curry :

1 oignon moyen en quartiers
1 boîte de lait de coco de 400 ml
2 feuilles de lime kaffir
1 cuillère à soupe de pâte de curry rouge thaï
1 cuillère à soupe de sauce de poisson
1 cuillère à soupe de cassonade
1 courgette moyenne en dés
2 gros bok choys hachés
Sriracha au goût
Sel et poivre
Basilic thaï ou coriandre fraîche ou servir

Mélanger avec les mains tous les ingrédients des boulettes. Façonner des boulettes de taille égale (20g chacune pour moi). Cuire à la poêle, dans un peu d'huile, jusqu'à doré de tous les côtés. Réserver.

Dans la même poêle,  faire revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils ramollissent. Ajouter le lait de coco, la pâte de curry, la sauce de poisson, la cassonade, la courgette, les bok choys et les boulettes. Mélanger et mijoter à découvert jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

Retirer les feuilles de lime. Saler et poivrer. Épaissir la sauce au besoin.

Servir sur du riz avec de la sriracha et des herbes fraîches.

mercredi 12 novembre 2014

Salade de quinoa et de fenouil d'Ottolenghi

Si on se fie au titre, on peut limite trouver que le plat est ordinaire. Mais si je vous dis qu'on y ajoute de l'aneth frais, de la menthe et des suprêmes... de lime (?!), vous en dites quoi ? La recette originale demandait de gourganes mais je n'en ai pas trouvé. J'ai décidé de ne pas les remplacer, mais j'aurais pu mettre des édamames à la place (300g, blanchis si vous voulez en utiliser).

Si comme Mathieu vous êtes tannés du quinoa, vous pouvez utiliser du riz, de l'orge, des grains de blé... ce que vous voulez !

4 portions

1 cuillère à soupe d'huile d'olive
2 fenouils tranchés finement (environ 700g)
1 cuillère à soupe de sucre
3 cuillères à soupe de vinaigre de riz
1 tasse de quinoa
1 3/4 tasse d'eau
1 petit piment jalapeno haché finement
1 1/2 cuillère à thé de cumin
25g de menthe fraîche hachée
25g d'aneth frais haché
25g de coriandre fraîche hachée (je n'en avais pas)
40g de canneberges séchées
3 limes, en suprêmes, avec leur jus
Sel et poivre au goût

Cuire le quinoa dans l'eau à couvert jusqu'à tendreté. Retirer le couvercle pour évaporer le surplus d'eau au besoin. Tiédir.

Pendant ce temps, faire revenir les fenouils dans l'huile 10-15 minutes jusqu'à légère coloration et ramollissement. Ajouter le sucre, le vinaigre, du sel et du poivre. Cuire quelques minutes de plus jusqu'à doré et caramélisé. Tiédir.

Mélanger tous les ingrédients ensemble et servir à la température de la pièce.

dimanche 9 novembre 2014

Choux de Bruxelles au pamplemousse rose et à l'anis étoilé d'Ottolenghi

Wow ! Encore une fois, Ottolenghi, tu m'épates !

Alors de un, je tiens à citer librement la présentation de cette recette dans le livre Plenty more : "La raison qui a incité quelqu'un à faire bouillir des choux de Bruxelles alors qu'il avait l'option de les rôtir est un grand mystère de la vie. Pour ceux qui ont déjà essayé de les rôtir, il n'est pas question de revenir en arrière." Ça décrit tellement bien la relation que plusieurs ont avec ce légume, à commencer par moi-même.

Avant de les rôtir (il y a quelques années déjà), je n'étais pas fan. Mais depuis que j'ai découvert cette méthode, j'aime bien. Quand j'ai vu la version d'Ottolenghi, ça a complètement fait éclater les possibilités. Sérieux, voyez ce mélange de saveurs inédites mais exquises ! Jamais je n'aurais pu résister. En plus les couleurs sont à couper le souffle.

Je suis tombée sur une entrevue en ligne avec Ottolenghi à propos de sa méthode de création culinaire et j'ai compris ce qui m'attire tant dans sa cuisine. Bien sûr, il utilise des ingrédients frais et de qualité, ça on s'en doute, mais il adapte ses recettes de façon à créer de la dissonnance et des éléments de surprise. Voilà. C'est exactement pour ça que je l'adore. Qui d'autre aurait pu pensé à pairer des choux de Bruxelles avec du pamplemousse et surtout, avec de l'anis étoilé ?


2-4 portions

50g de sucre
50g d'eau
1 bâton de cannelle
3 anis étoilés
1 pamplemousse pelé, en suprêmes, avec son jus
400g de choux de Bruxelles, la base coupée
125g d'échalotes françaises, pelées
Huile d'olive au goût
1/3 tasse de coriandre fraîche
Sel et poivre

Dans un petit chaudron, mélanger le sucre, l'eau, la cannelle et l'anis. Porter à ébullition. Après que le sucre soit dissous, bouillir 1 minute. Laisser tiédir.

Découper les suprêmes de pamplemousse en bouchée et déposer dans un bol avec son jus. Verser le sirop et les épices sur le pamplemousse. Laisser mariner 1 heure.

Porter un chaudron d'eau salée à ébullition. Y blanchir les choux et les échalotes 2 minutes. Égoutter, passer à l'eau froide pour arrêter la cuisson et égoutter à nouveau.

Découper les choux en deux ou en quatre selon leur taille. Couper les échalotes environ dans le même format.

Dans un bol, mélanger les choux, les échalotes, de l'huile d'olive, du sel et du poivre. Étaler sur une plaque chemisée d'un parchemin et cuire au four à 425°F pendant 20 minutes ou jusqu'à doré. Tiédir.

Mélanger les choux, les échalotes, les suprêmes de pamplemousse et la coriandre. Saler et poivrer et ajouter quelques cuillerées de sirop à l'anis.

Servir tiède.

Note : Conservez le surplus de sirop pour aromatiser des cocktails, limonades, sorbets ou salades de fruits ou encore pour imbiber un gâteau. Ou bien faites comme moi et buvez-le à la cuillère !!! :)

vendredi 7 novembre 2014

Salade de riz aux noix et aux canneberges d'Ottolenghi / Ottolenghi's Rice Salad with Nuts and Cranberries

Saviez-vous qu'Ottolenghi a lancé un nouveau livre, Plenty More, en octobre dernier ? Dès que j'ai vu ça, je l'ai commandé ! Le format est le même que Jérusalem avec les superbes photos et la couverture rembourrée. Et les recettes sont hallucinantes, comme d'habitude. C'est uniquement des recettes végétariennes (donc avec oeufs et produits laitiers).

Comme premier essai, j'ai choisi cette salade de riz qui salira tous vos chaudrons et vos poêles (héhé) et une recette de choux de Bruxelles (à venir). Non mais tsé quand ton premier choix s'arrête sur des choux de Bruxelles, c'est parce que les recettes ont l'air bonnes en maudit ! :)

C'était la première fois que j'achetais du riz sauvage (pas un mélange avec du riz sauvage, une boîte contenant uniquement des grains de riz sauvage) et j'ai trouvé ça très cher ! À 8,99$ la boîte de 454g, disons que je vais regarder les prix dans les boutiques en vrac la prochaine fois... Mais sinon ça se cuit bien et c'est bien bon, donc ce n'est pas un achat perdu.

J'ai beaucoup appréciée cette salade pleine de textures et bien nourrissante. Je la verrais bien en lunch, en pique-nique et en repas léger.


*** Scroll down for English ***

4 portions

1/2 tasse de riz sauvage
1/2 tasse de riz basmati
1/3 tasse de quinoa
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
15g de noix de pin
30g d'amandes hachées
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 oignon moyen tranché très finement
15g de persil plat frais ciselé
10g de basilic frais ciselé
5g d'estragon frais ciselé
2 grosses poignées de roquette
1/3 tasse de canneberges séchées
Zeste et jus d'un demi citron
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 gousse d'ail écrasée hachée grossièrement
Sel et poivre

Cuire le riz sauvage dans une bonne quantité d'eau jusqu'à ce que les grains éclatent, environ 40 minutes. Égoutter et tiédir.

Cuire le riz basmati dans une double quantité d'eau avec un peu de sel environ 15 minutes. Tiédir.

Cuire le quinoa dans une double quantité d'eau jusqu'à ce que le germe sorte. Égoutter au besoin. Tiédir.

Faire griller les noix dans la cuillère à soupe d'huile jusqu'à dorées. Tiédir.

Faire revenir l'oignon dans deux cuillères à soupe d'huile jusqu'à ce qu'il prenne une belle coloration dorée. Égoutter sur du papier absorbant et tiédir.

Dans un grand bol, mélanger l'ensemble des ingrédients. Laisser reposer 10 minutes avant de servir. Servir température pièce (pas froid !).

*** English version ***

Did you know Ottolenghi had a new book ? As soon as I heard that, I ordered a copy on Amazon. I sooooo love him and again, he doesn't deceive me. Plenty More is a vegetarian cookbook (so some recipes contain eggs and dairy) full of fantastic and delicious recipes. My first choice was this salad. It's filling and full of flavors and textures, just as I like it. Hope you like it too !

Serves 4

1/2 cup wild rice
1/2 cup basmati rice
1/3 cup quinoa
1 tbsp olive oil
1/2 oz pine nuts
1 oz chopped almonds
2 tbsp olive oil
1 medium onion, sliced very thinly
1/2 oz flat leaf parsley, chopped
1/3 oz basil leaves, chopped
1/4 oz tarragon leaves, chopped
2 large handfuls arugula
1/3 cup dried cranberries
Zest and juice from half a lemon
1 tbsp olive oil
1 garlic clove, crushed
Salt and pepper

Cook wild rice in a large boiling water pot for 40 minutes or until tender. Drain and cool.

Cook basmati rice in 1 cup boiling  salted water, covered and on low heat, for 15 minutes. Fluff and cool.

Cook quinoa in 2/3 cup of boiling water until tender, around 10 minutes. Drain if needed. Cool.

Roast the nuts in olive oil until golden. Drain and cool.

Cook the onion in oil on high heat until golden brown and crispy. Drain and cool.

In a large bowl, mix all the ingredients. Let sit for 10 minutes before serving. Serve at room temperature (not cold !).

mercredi 5 novembre 2014

Biscotti pain d'épices et skor

Ma réserve de biscotti était à sec depuis trop longtemps. J'avais des pépites de skor qui traînaient dans l'armoire et je me suis dit que ça irait bien avec des épices.

Source : cette recette

32 biscotti

3/4 tasse de cassonade
1/2 tasse de compote de pomme
2 oeufs
1/3 tasse de mélasse
3 tasses de farine
1 tasse de farine de blé entier
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 cuillère à soupe de gingembre moulu
2 cuillères à thé de cannelle moulue
1/2 cuillère à thé de muscade moulue
1/4 cuillère à thé de clou de girofle moulu
1/4 cuillère à thé d'anis étoilé moulu
Une pincée de sel
1/2 cuillère à thé d'essence de vanille
Pépites de skor au goût

Au robot culinaire, mélanger les farines, la cassonade, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, les épices et le sel. Ajouter les oeufs, la compote, l'essence de vanille et la mélasse.

Façonner deux boudins grossiers de 12 pouces de longueur sur une plaque à biscuits tapissée de papier parchemin puis aplatir à 1 1/2 pouce d'épaisseur avec les mains (on obtient une largeur d'environ 4-5 pouces). Beurre les mains au besoin pour éviter que la pâte n'y colle. Parsemer de pépites de skor et presser avec les mains.

Cuire au four à 350°F pendant 30 minutes ou jusqu'à légèrement doré. Laisser refroidir 15 minutes.

À l'aide d'un couteau à pain, couper les boudins plats en 16 tranches chacun (droites ou de biais). Déposer les tranches debout sur une plaque à biscuits tapissée d'un papier parchemin en prenant soin de les espacer.

 Cuire au four à 300°F pendant 20 minutes ou jusqu'à dorés et croustillants. Refroidir complètement. Conserver dans un contenant hermétique à température ambiante. Ces biscuits ont une très longue durée de conservation.

lundi 3 novembre 2014

Potage de céleri rave et de pomme de terre

J'ai fait quelques statistiques. Sur mon blog, les billets qui génèrent le plus de commentaires sont ceux qui portent sur mes chats (eh oui ! Avouez que vous vous en ennuyez d'ailleurs...). Les billets qui génèrent le plus de visites sont ceux sur les desserts... et sur le Pied de Cochon ! Et ceux qui générent le moins de visites sont... les potages. Pourtant, j'adore les potages et les soupes. J'en ai une liste imposante à tester sur mon Pinterest. J'essaie de ne pas faire des potages trop plates. Mais visiblement, ça intéresse peu de gens. Pourtant je trouve que c'est une façon facile d'intégrer plus de légumes à notre alimentation. Eh bien tant pis pour vous, voici une AUTRE recette de potage !! :)

Je me suis inspirée de cette recette. Au début je pensais que les lentilles étaient mixées dans la soupe, mais ce n'était pas le cas. Je n'ai pas eu envie d'utiliser un deuxième chaudron pour cuire les lentilles, alors je les ai laissées de côté. Au final, j'ai dû ajouter beaucoup de liquide car la texture était plus une purée qu'une soupe. Et quand j'ai goûté... ben ça ne goûtait pas grand chose ! Comment peut-on penser que 1/4 cuillère à thé de paprika peut assaisonner un énorme chaudron de soupe ?! J'ai donc ajouté du panch phoran et du chipotle moulu. Là c'est dans mes goûts !

12 portions

1 cuillère à soupe d'huile de canola
1/4 cuillère à thé de paprika
2 oignons hachés
6 gousses d'ail hachées
2 feuilles de laurier
1 gros céleri rave, pelé, en dés (1 1/2 à 2 lbs)
600g de patates non pelées, en dés
5 1/2 tasses de bouillon de poulet
Sel et poivre au goût
1 cuillère à thé de panch phoran, moulu
1/8 cuillère à thé de chipotle moulu

Cuire les oignons, l'ail et le paprika dans l'huile jusqu'à ce que les oignons ramollissent.

Ajouter les patates et le céleri rave et cuire en brassant 5-10 minutes.

Incorporer le reste des ingrédients, couvrir et porter à ébullition. Baisser le feu et mijoter 10-15 minutes, jusqu'à ce que les légumes soient cuits.

Réduire en purée lisse. Rectifier l'assaisonnement.