vendredi 23 septembre 2016

Bol de burrito aux carnitas

Moins salissants que les vrais burritos, les burritos en bol sont hyper versatiles et parfaits en toute occasion. Je me suis donnée la peine d'ajouter des petites garnitures dans mon bol, mais si vous n'avez pas le temps, pas le goût ou pas de garniture sous la main, le mélange tout simple de riz mexicain, carnitas, haricots noirs et fromage est absolument EXQUIS. Belle découverte, à refaire très souvent !


6 portions

1 recette de riz mexicain au four
1 boîte de haricots noirs égouttés, bien rincés
1 lb de carnitas
200g de fromage râpé mélange Texmex (cheddar jaune, monterey jack et mozzarella)

Pour garnir :

Tomates en dés
Concombres en dés
Maïs frais
Coriandre ciselée
Avocat en dés
Tranches de jalapenos
Salsa
Nachos émiettés

Dans un bol, déposer du riz. Garnir des haricots, des carnitas et du fromage. Réchauffer ici si nécessaire. Ajouter le reste des garnitures de votre choix. Déguster.

mercredi 21 septembre 2016

Riz mexicain au four

C'est tellement plus simple de faire du riz au four que dans un chaudron ! J'ai décidé d'utiliser cette recette comme base pour mes bols de burritos (recette à venir) mais vous pourriez le servir en accompagnement ou comme base pour n'importe quelle recette d'inspiration mexicaine.


4-6 portions

1 oignon moyen haché finement
1 petite boîte de sauce tomate (213ml)
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 1/2 tasse de riz basmati
1 cuillère à thé de bouillon de poulet concentré
1/2 cuillère à thé de sel
1/2 cuillère à soupe de paprika
1/2 cuillère à soupe de poudre d'ail
2 tasses d'eau bouillante
Poivre du moulin au goût
3/4 cuillère à thé de cumin
1/4 cuillère à thé de poudre de chipotle

Mélanger tous les ingrédients dans un pyrex carré 8x8 pouces. Sceller avec une double épaisseur d'aluminium. Cuire au four à 350°F pendant 1 heure.

Retirer du four, mélanger à la fourchette et laisser reposer recouvert d'une serviette propre pendant 10 minutes. Servir.

lundi 19 septembre 2016

Bouillon pour soupe Pho au poulet

Il fait encore chaud, mais j'ai décidé de me mettre en mode "automne" et de cuisiner une base de soupe. J'ai déjà publié une recette abrégée de Pho Ga il y a plusieurs années. Cette fois-ci, j'ai décidé de faire mon bouillon à partir d'un poulet entier. Je me suis inspirée de cette recette et de celle présentée dans le livre de Lucky Peach : 101 Easy Asian Recipes.

4 litres

5 litres d'eau
1 cuillère à soupe de sel
1 poulet entier (environ 3 1/2 lbs)
2 anis étoilés
3 gousses de cardamome verte
1 cuillère à thé de graines de fenouil
1 cuillère à thé de grains de poivre noir
1 bâton de cannelle de 2 1/2 pouces
2 clous de girofle
1 oignon moyen en quartiers
3 pouces de gingembre frais en tranches
1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Couvrir le poulet d'eau. Ajouter le sel. Couvrir et porter à ébullition. Laisser frémir pendant 45 minutes. Retirer le poulet de l'eau et laisser tiédir.

Pendant que le poulet cuit, déposer l'oignon et le gingembre sur une plaque allant au four. Arroser de l'huile d'olive. Cuire à BROIL jusqu'à ce que les oignons commencent à noircir. Réserver.

Griller les épices à sec dans un petit chaudron environ 2 minutes, jusqu'à ce qu'ils dégagent leurs arômes. Réserver.

Après avoir enlevé le poulet du bouillon, ajouter le mélange d'oignons et le mélange d'épices au bouillon. Couvrir et laisser frémir.

Lorsque le poulet est tiède, retirer la viande et réserver au frais. Remettre les os et la peau dans le chaudron. Couvrir et frémir au moins deux heures.

Laisser tiédir le bouillon. Passer au tamis pour retirer les morceaux. Refroidir le bouillon puis dégraisser.

Utiliser le bouillon comme base de soupe Pho au poulet (Pho Ga).

Note : pour réaliser la soupe Pho Ga, déposer des nouilles de riz cuites ainsi que du poulet cuit effiloché dans un grand bol et couvrir de bouillon fumant. On peut aussi garnir avec des fèves germées, de la coriandre, du basilic thaï, de la sauce hoisin, de la sauce sriracha, de la sauce de poisson, des oignons verts hachés, etc.

mercredi 14 septembre 2016

Biscuits gingembre et mélasse aux épices

Petite sortie au Saguenay en gang pour le travail. Des biscuits s'imposaient ! J'ai opté pour cette recette et les gars m'ont dit qu'ils étaient ben ben bons !


30 biscuits

2 tasses de farine
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1 3/4 cuillère à thé de cannelle
1/2 cuillère à thé de girofle moulu
1 cuillère à thé de gingembre moulu
3/4 tasse de beurre fondu
1 tasse de sucre
1 oeuf
1/3 tasse de mélasse
Sucre additionnel pour rouler

Dans un bol, mélanger la farine, le bicarbonate, la poudre à pâte et les épices. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, battre le sucre avec le beurre. Ajouter l'oeuf puis la mélasse. Lorsque le mélange est homogène, incorporer le mélange de farine.

Réfrigérer la pâte 1 heure. Façonner des boulettes, les rouler dans le sucre additionnel puis les déposer sur des plaques chemisées de parchemin sans les écraser. Cuire au four à 375°F pendant 10 minutes. Laisser reposer sur la plaque quelques minutes avant de déposer sur une grille pour refroidir complètement. Répéter jusqu'à épuisement de la pâte.

dimanche 11 septembre 2016

Aubergine à la thaï

Je suis toujours à l'affût pour des nouvelles recettes durant la saison de l'aubergine. Comme j'avais aussi un poivron à passer, cette recette était juste parfaite pour moi. Le truc pour que ce plat soit somptueux : cuire l'aubergine jusqu'à ce que la chair soit complètement fondante. On a presque l'impression de manger du pouding (à la sauce de poisson, mais tout de même !).

Ce plat se veut un accompagnement mais si vous désirez le servir en plat principal, on peut y ajouter du poulet, du boeuf, des crevettes ou du tofu et le servir sur du riz sans problème.


2-4 portions

1 oignon tranché
3 gousses d'ail hachées finement
1 poivron rouge en lanières
1 grosse aubergine en gros dés (1 1/2 lb)
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
3 cuillères à soupe de sauce de poisson (au goût)
1 cuillère à thé de sambal oelek (au goût)
1 cuillère à soupe de sucre
Coriandre fraîche ou basilic thaï pour servir

Faire revenir l'oignon, l'ail et le poivron dans un peu d'huile. Lorsque ramolli, ajouter le reste de l'huile et l'aubergine. Cuire en brassant régulièrement jusqu'à ce que la chair de l'aubergine soit fondante (au moins 15 minutes, mais aussi longtemps que nécessaire). Ajouter la sauce de poisson, le sambal et le sucre. Bien mélanger et cuire quelques minutes de plus pour que l'aubergine absorbe bien tout le liquide.

Au service, mélanger avec de la coriandre ciselée ou du basilic thaï.

jeudi 8 septembre 2016

25 recettes à l'aubergine

Clairement, l'aubergine est un légume mal-aimé au Québec ! Plusieurs personnes disent ne pas l'aimer car elle est amère (ce qui est faux, parole de fille qui détecte la saveur amère à des milles à la ronde !) et les autres ne savent pas quoi en faire. Pourtant, c'est un légume hyper versatile à la chair délicieusement fondante qui absorbe toutes les saveurs. Il est présent dans plusieurs cuisines du monde (de l'Europe à l'Asie en passant par le Moyen-Orient) et nous offre donc une panoplie d'options pour l'apprêter.

Je vous avouerai que des aubergines hors saison, ce n'est pas bon. Si ce sont celles que vous avez goûté, je comprends que vous n'ayez pas apprécié. Elles sont souvent meurtries, brunes, dures... Et possiblement qu'à une certaine époque, les aubergines étaient amères. Tout comme la laitue romaine, si je me fie à mes souvenirs d'enfance. Mais ce n'est plus le cas. Bref, j'attends chaque année la fin de l'été avec impatience pour m'en procurer de belles grosses cultivées au Québec. Cette année, je pense même à tenter la congélation.

Je vous présente ici un assortiment de recettes contenant de l'aubergine. Il y a de tout pour tout le monde ! En salade, grillée, rôtie, frite, farcie, en sandwich, alouette ! Choisissez celle qui vous tente le plus et appréciez l'aubergine à sa juste valeur. Nous sommes en pleine saison !

Aubergines en sauce aux noix à la géorgienne, c'est très délicieux !


Sandwich muffuletta aux légumes grillés à l'italienne

Légumes grillés à la méditérranéenne

Lasagne de polenta


Pizza façon Ottolenghi

Maqluba

Mijoté de poulet à l'éthiopienne (Doro Wett)


Salade d'aubergine à la grecque

Napoléon de légumes grillés avec sauce aux olives noires

Soupe Callaloo

Baba ganoush

Casserole d'aubergine parmesan au quinoa

Burgers de haricots noirs à l'aubergine


Sambar de lentilles à l'aubergine

Moussaka

Sandwich à l'aubergine grillée

Pasta alla Norma

Aubergine farcie à la méditérranéenne

Lasagne à l'aubergine

Gratin d'aubergine à la tomate

Potage d'aubergine et gremolata


Aubergine chermoula au bulgur


Aubergine grillée en sauce au babeurre

Salade d'aubergine grillée à la vietnamienne


Aubergine citron et grenade d'Ottolenghi

dimanche 4 septembre 2016

Biscuits aux fraises de princesse

Ma nièce de 3 ans est venue me rendre visite ce weekend et sorti de nulle part, pendant qu'on était au parc, elle me dit : "Moi je veux aller chez toi faire un gâteau. Et des biscuits. Et des tartes." Rien de moins. Ça tombait bien, je voulais justement faire des biscuits aux fraises et je n'avais pas eu le temps de les préparer avant son arrivée. Quand je lui ai montré la photo des beaux biscuits roses sur internet, elle a accepté avec plaisir qu'on les fasse ensemble ! Il ne me restait plus qu'à prier pour que le résultat final ressemble à la photo originale...

Heureusement, tout s'est bien déroulée (c'est une apprenti-cuisinière hors pair ! OK, sauf la fois où elle a mis le batteur à haute vitesse après avoir ajouté de la farine et qu'on s'est retrouvées dans un nuage blanc, hihihi !), les biscuits étaient pareils à la photo, avaient une texture parfaite et étaient absolument délicieux.


30 biscuits

1 1/2 tasse de farine
1 cuillère à thé de poudre à pâte
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 cuillère à thé de crème de tartre
1/2 tasse de beurre mou
3/4 tasse de sucre
1 1/2 cuillère à soupe de fraises en poudre (on peut omettre cet ingrédient et ajouter 1/2 cuillère à thé de vanille additionnelle en remplacement)
Colorant rouge ou rose, au goût
1/2 cuillère à thé de vanille
1 oeuf
Des billes de sucre pour décorer

Mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et la crème de tartre dans un bol. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec le sucre jusqu'à léger et mousseux. Ajouter la poudre de fraise et l'oeuf en battant entre chaque addition. Ajouter la vanille et le colorant si désiré (j'ai mis du colorant en poudre rose). Incorporer les ingrédients secs et mélanger jusqu'à homogène.

Façonner des boules d'environ 1 1/2 cuillère à soupe chacune. Placer sur une plaque chemisée d'un parchemin puis écraser légèrement à la main. Décorer avec les billes de sucre. Réfrigérer sur la plaque 30 minutes.

Cuire au four à 350°F pendant 10 minutes. Le pourtour des biscuits ne doit pas brunir. Ils n'auront pas l'air complètement cuits à la sortie du four mais c'est ce qu'on veut. Refroidir quelques minutes sur la plaque puis transférer sur une grille.

mercredi 24 août 2016

Babka à la cannelle d'Ottolenghi

C'est une recette de qui ? C'est une recette d'Ottolenghi !!! Ce babka (krantz cake) est tiré du livre Jérusalem d'Ottolenghi. J'ai opté pour la variante à la cannelle et j'ai fait seulement la moitié de la recette (un babka et non pas deux). C'est un pain brioché bien beurré, bien sucré et qui goûte bon la cannelle. Délicieux et somme toute assez facile à faire à condition de penser à faire la pâte la veille. Miam !!!


1 babka (8 portions)

Pâte :

265g de farine (2 tasses)
50g de sucre (1/4 tasse)
1 cuillère à thé de levure à action rapide
Le zeste d'un demi citron
2 oeufs
1/4 tasse d'eau
Une pincée de sel
1/3 tasse de beurre à température ambiante, en cubes

Garniture :

80g de beurre mou
120g de cassonade
1 1/2 cuillère à soupe de cannelle

Sirop :

1/3 tasse d'eau
1/2 tasse + 2 cuillères à soupe de sucre

Préparer la pâte. Dans le bol du batteur sur socle muni du crochet, mélanger la farine, le sucre, la levure et le zeste de citron. Ajouter les oeufs et l'eau et mélanger jusqu'à l'obtention d'une boule grossière. Incorporer le beurre un cube à la fois jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. Ajouter un peu de farine si la pâte est trop molle.

Pétrir à vitesse moyenne pendant 10 minutes. La pâte sera lisse, luisante et non collante.

Mettre dans un bol huilé, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer toute une nuit.

Le lendemain matin, sortir la pâte du frigo et laisser reposer. Pendant ce temps, mélanger les ingrédients de la garniture.

Abaisser la pâte en un rectangle de 15 x 11 pouces. Tartiner avec la garniture et rouler en commençant par le côté long en prenant soin d'humecter la pâte avec un peu d'eau du côté où se fera le joint final. Couper les bouts (environ 1 pouce de chaque côté) puis, à l'aide d'un couteau tranchant, couper le rouleau de pâte en deux sur le sens de la longueur de manière à exposer la garniture sur toute la longueur. Tresser les deux morceaux de pâte délicatement puis déposer dans un moule à pain 9 x 4 pouces huilé. Couvrir d'une serviette propre et laisser reposer 1h à 1h30 dans un endroit chaud.

Cuire au four à 375°F pendant 30 minutes.

Pendant ce temps, préparer le sirop. Mettre le sucre et l'eau dans un chaudron et porter à ébullition. Lorsque le sucre est fondu, retirer du feu.

Dès que le babka sort du four, le badigeonner avec le sirop. Ottolenghi dit qu'il est très important de tout utiliser le sirop mais je n'ai pu en mettre que la moitié environ.

Laisser reposer quelques minutes avant de démouler, de trancher et de servir.