dimanche 4 décembre 2016

Gâteau au thé chaï et aux noix de grenoble

J'ai choisi cette recette comme gâteau de fête pour une amie et il semble que c'était un très bon choix car je n'ai eu que des bons mots. C'est un gâteau absolument parfait pour les amateurs d'épices (dont je fais partie ainsi que plusieurs personnes dans mon entourage !). Si vous vous sentez motivés, vous pourriez faire une crème au beurre à la place du glaçage.


12-16 portions

Mélange au thé chaï :

2 cuillères à soupe de thé noir Darjeeling en feuilles
1 cuillère à thé de gingembre moulu
1 cuillère à thé de cannelle moulue (j'utilise de la cannelle 00)
1/2 cuillère à thé de cardamome moulue
1/2 cuillère à thé de muscade moulue
1/2 cuillère à thé de baie tout-épice moulue
1/4 cuillère à thé d'anis étoilé moulu
1/8 cuillère à thé de grains de poivre noir moulus
1/8 clous de girofle moulus

Gâteau :

100g de noix de grenoble
200g de farine à pâtisserie (ou 190g de farine régulière + 2 cuillère à thé de poudre à pâte)
2 cuillères à soupe de mélange à thé chaï
Une pincée de sel
200g de beurre demi-sel
100g de sucre
100g de cassonade
3 gros oeufs
2 cuillères à soupe de lait ou plus (ou de l'eau)

Sirop :

100g de sucre
100 ml d'eau
1/4 cuillère à thé de mélange à thé chaï

Glaçage :

225g de beurre demi-sel
1 cuillère à thé de vanille
300g de sucre à glacer
1 cuillère à soupe de mélange d'épices à thé chaï
2 cuillères à soupe de sirop au thé chaï
2 cuillères à soupe d'eau

Préparer d'abord le mélange d'épices. Au moulin à épices, moudre le thé et les épices non moulues (si vous utilisez des épices entières). Verser dans un bol et ajouter les épices déjà moulues. Bien mélanger. Réserver.

Préparer le gâteau. Griller les noix au four à 350°F pendant environ 10 minutes ou jusqu'à ce qu'elles dégagent leur arôme. Attention à ne pas les brûler. Tiédir. Réserver la moitié des noix pour la décoration du gâteau. Moudre l'autre moitié des noix pour obtenir une texture grossière, comme de la chapelure.

Dans un bol, mélanger la farine, les noix moulues, les épices et le sel. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, battre le beurre, le sucre et la cassonade jusqu'à l'obtention d'un mélange léger. Incorporer les oeufs un à un en battant entre chaque addition. Ajouter ensuite les ingrédients secs. Ajuster la texture de la pâte avec du lait (ou de l'eau si vous n'en avez pas), jusqu'à ce que la pâte soit légèrement coulante. Répartir dans deux moules ronds de 8" tapissés de papier ciré ou parchemin. Cuire au four à 350°F pendant 40 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure-dent inséré au centre ressorte propre. Refroidir à la température de la pièce.

Préparer le sirop. Mélanger l'eau, le sucre et le mélange à thé chaï dans un petit chaudron. Porter à ébullition puis laisser bouillir 1-2 minutes. Retirer du feu et refroidir.

Préparer le glaçage. Au battre sur socle, crémer le beurre. Ajouter la vanille puis 1 tasse de sucre à glacer. Bien battre. Incorporer le sirop et l'eau, préalablement combinés, puis battre jusqu'à homogénéité. Incorporer par la suite le reste du sucre en poudre, 1 tasse à la fois, en battant entre chaque addition. Terminer en battant 5 minutes supplémentaires.

Faire le montage du gâteau. Couper chaque gâteau en deux sur l'épaisseur. Les empiler les uns sur les autres en prenant soin de badigeonner chaque étage de sirop au thé chaï et de garnir d'une couche de glaçage. Glacer ensuite l'extérieur du gâteau. Décorer avec les noix restantes.

Conserver et servir température pièce. Ne pas servir froid, le glaçage au beurre aurait une texture horrible.

samedi 3 décembre 2016

Bouffe de Noël - Desserts cochons


À l'approche de Noël, les gens me parlent de plus en plus de dessert : ils demandant des idées de ce qu'ils peuvent faire pour leur famille... ou me réclament des desserts qu'ils veulent goûter ! :) Je vous ai donc préparé une petite liste de desserts cochons que j'ai réalisés au cours des dernières années. La liste est plutôt courte car je n'ai somme toute pas souvent l'occasion de faire des gros desserts cochons, mais quand j'en fait, je m'en fais parler longtemps !

Charlotte tout chocolat

Gâteau mousse beurre d'arachide et oréo

Gâteau quinoa à la vanille, glaçage moka et ganache chocolat

Tarte truffée au chocolat et aux fraises

Double gâteau au fromage - chocolat et citrouille

Gâteau au chocolat au lait, au caramel et praliné noisette

Gâteau au moka et au caramel

Gâteau aux pistaches

Tarte au caramel aux pacanes et au chocolat

Bûche aux canneberges, framboises, cardamome et pistache - un classique revisité
Charlotte tout chocolat - un dessert distingué
Cuatro leches cake - parce que tres leches, c'est pas assez !
Double gâteau au fromage, chocolat noir et citrouille - s'il vous reste des courges à passer
Gâteau à la pistache - pour une touche d'exotisme
Gâteau au moka et au caramel - une mousse bien riche surmontée de dulce de leche
Gâteau au chocolat au lait, au caramel et praliné noisette - ultra décadent
Gâteau au quinoa à la vanille, glaçage moka et ganache chocolat - sans gluten
Gâteau Ferrero Rocher - le plus populaire du blog !
Gâteau mousse beurre d'arachide et Oréo - faire des petits morceaux !
Gâteau mousse mangue et fraise - pour faire léger
Gâteau triple caramel - difficile de se tromper...
Gâteau zébré à froufrous et meringue suisse à la fraise - un dessert coloré !
Royal au chocolat - mon préféré
St-Honoré praliné noisette et érable - si vous voulez un défi !
Tarte Banoffee - un grand crowd pleaser
Tarte Reese - très apprécié des convives !
Tarte truffée au chocolat et aux fraises - juste trop bon
Tarlettes au chocolat et à la stout - pour plaire à ces messieurs
Tiramisu - un classique
Volcans au chocolat - si vous préférez les portions individuelles
Tarte caramel aux pacanes et chocolat - la perfection taillée dans le beurre et le sucre

jeudi 1 décembre 2016

Choux de Bruxelles rôtis avec courge butternut à l'érable

Voici une belle recette d'automne très facile à réaliser, colorée et absolument délicieuse. Ces légumes accompagnent très bien les viandes et dans mon cas, le pain de viande. À refaire !


6 portions

600g de Choux de Bruxelles
1 lb de courge butternut (pesée une fois pelée, en cubes)
100g de graines de citrouilles décortiquées (pépitas)
60g de canneberges séchées
2 cuillères à soupe d'huile d'olive, séparées
2 cuillères à soupe de sirop d'érable, séparées
1/2 cuillère à thé de cannelle
Sel et poivre au goût

Couper la base des choux de Bruxelles puis couper chaque chou en deux. Dans un grand bol, mélanger les choux avec 1 cuillère à soupe d'huile d'olive, du sel et du poivre. Étaler sur une plaque chemisée d'un alu.

Peler et évider la courge. Couper en cubes d'environ 3/4 pouce. Déposer dans le bol avec l'huile restante, 1 cuillère à soupe de sirop d'érable, la cannelle, du sel et du poivre. Bien mélanger. Répartir sur la plaque, sur les choux de Bruxelles. Parsemer les légumes avec les graines de citrouille.

Cuire au four à 400°F pendant 30 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres.

À la sortie du four, mettre les légumes dans le bol, ajouter les canneberges, le sirop d'érable restant et bien mélanger. Servir.

lundi 28 novembre 2016

Pain de viande veau et saucisse

Besoin d'une recette facile et rapide qu'on peut servir les soirs de semaine ou en lunch ? Préparez ce pain de viande durant le weekend et vous aurez à manger pour la semaine !


6-8 portions

1lb de veau haché
300g de chair à saucisse tomate basilic
1 poivron rouge haché finement
1 petit oignon rouge haché finement
1 oeuf
100g de chapelure nature
1 cuillère à soupe de menthe séchée
1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
Sel et poivre au goût

Note : Je hache mon poivron et mon oignon au robot culinaire. C'est plus rapide et les morceaux sont plus petits.

À la main, mélanger l'ensemble des ingrédients dans un grand bol. Déposer dans un moule à pain chemisé d'un aluminium. Cuire au four à 350°F pendant 1h30 ou jusqu'à ce que la température interne soit de 71°C.

Laisser refroidir quelques minutes avant de découper.

vendredi 11 novembre 2016

Palette de veau braisée à la bière noire

Lorsque je vois de la palette de veau en spécial à l'épicerie, j'ai toujours envie d'en acheter mais je ne sais pas trop quoi en faire. Cette fois-ci, je me suis trouvé une recette de Signé M très tentante avec des épices, de la bière noire et plein de légumes. Je l'ai légèrement modifiée car il y avait quelques incongruités (comment est-on sensé de saisir une viande dans une cocotte qui contient 1 bouteille de bière ? Mystère et boule de gomme... ce serait une viande bouillie et non saisie si on suit la recette). Et avec les habitudes du chef, vous vous doutez que j'ai réduit la quantité d'huile !

4-6 portions

1 palette de veau  avec os (environ 2 lbs)
Sel et poivre au goût
1 1/2 cuillère à soupe d'huile d'olive
1 cannette de bière noire (473ml)
1 anis étoilé
3 gousses de cardamome vertes écrasées
3 gousses d'ail écrasées
1 tasse de céleri rave en cubes (200g)
1 tasse de betterave jaune en quartiers (200g)
1/4 tasse de cassonade
1 litre de bouillon de boeuf
2 poireaux en tronçons (parties blanche et vert pâle) (300g)
1 tasse de panais en biseau (200g)

Dans une cocotte, chauffer l'huile et saisir la palette. Retirer de la cocotte et réserver.

Dans la cocotte, ajouter l'anis, la cardamome, l'ail, le céleri rave et la betterave. Faire revenir pendant 5 minutes. Déglacer avec la bière puis ajouter la cassonade, les poireaux et les panais. Porter à ébullition puis mijoter à feu doux 10 minutes. Ajouter la viande et couvrir avec le bouillon. Porter à ébullition.

Fermer la cocotte et cuire au four à 350°F pendant environ 2 heures ou jusqu'à ce que la viande se défasse à la fourchette.

mercredi 9 novembre 2016

Salade de farro au citron et à la roquette

Lors de ma dernière escapade aux États-Unis, j'ai acheté du farro 10 minutes. J'ai déjà tenté les grains de blé dans le passé, mais la cuisson avait été peu concluante, même en cuisant plus d'une heure. Mais avec une version 10 minutes, difficile de le rater ! J'ai donc décidé de tenter cette recette.

Le verdict est unanime (bon ok, j'habite toute seule... l'unanimité n'est pas difficile à avoir !) : c'est hallucinant comme c'est bon ! À mi-chemin entre l'orge et le riz brun mais avec un petit goût de noix grillées. Vivement ma prochaine visite aux États-Unis pour refaire le plein ! (Je prends aussi les bonnes adresses dans le coin de Montréal qui ont du farro 10 minutes).


4-6 portions

1 petit sac de farro 10 minutes (8.8oz - chez Trader Joe's)
Sel et poivre au goût
Zeste et jus d'un citron
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
1/4 tasse de jus d'orange
1/3 tasse de noix de grenoble hachées, grillées
1/3 tasse de canneberges séchées
2 tasses de roquette (au goût)

Cuire le farro selon les instructions (dans le bouillon de poulet pour moi). Égoutter.

Pendant ce temps, dans un grand bol, mélanger le reste des ingrédients. Ajouter le farro tiédi. Bien mélanger. Servir.

Note : je préfère ajouter la roquette seulement au service  pour éviter qu'elle ne devienne molle puisque je ne mange pas tout le même soir.

lundi 7 novembre 2016

Poulet rôti aux saveurs d'automne

L'automne est une saison très occupée au travail et je passe donc beaucoup de temps sur la route. Lorsque j'ai une semaine à la maison, j'aime bien me préparer des beaux plats nourrissants plein de légumes (parce que pas toujours facile à trouver au restaurant !). Ce plat est parfait pour l'automne : facile à faire, réconfortant et utilise des produits de saison.


4-6 portions

6 hauts de cuisse de poulet
2 cuillères à soupe d'huile d'olive
3 gousses d'ail hachées finement
1 cuillère à soupe de thym frais haché
1 cuillère à soupe de persil frais haché
Sel et poivre au goût
1 grosse patate sucrée en dés de 3/4 pouce (350g)
1 lb de choux de Bruxelles en demies (pas trouvé - mis brocofleur)
2 pommes en quartiers
2 échalotes françaises tranchées
4 tranches de bacon hachées grossièrement

Dans un sac, mettre le poulet, l'huile, l'ail, le thym, le persil, le sel et le poivre. Bien masser. Laisser reposer pendant que vous préparer les légumes

Sur une plaque chemisée d'un parchemin ou d'un aluminium, étaler les légumes, les pommes et le bacon. Déposer le poulet sur le lit de légumes. Cuire au four à 450°F pendant 30 minutes ou jusqu'à ce que les légumes soient tendres et que le poulet ait atteint une température interne de 82°C.

dimanche 16 octobre 2016

Biscuits aux pépites de chocolat et au bacon

Voici une recette que j'ai fait il y a environ un mois mais que je n'ai pas encore publiée. Je voulais prendre une photo pour la publication, finalement je n'ai pas pu prendre de photo... Bref. Mais comme c'est vraiment bon, je la publie quand même, sans photo.

Si vous aimez le bacon dans les recettes sucrées, cette recette est pour vous ! Le goût du bacon ressort beaucoup plus lorsque les biscuits sont complètement refroidis. Oui, je sais, c'est tentant de les manger quand ils sortent du four... mais retenez-vous ! Si vous décidez de faire la recette entière et que vous en avez trop, sachez que ça se congèle super bien. Sinon, vous pouvez facilement couper la recette en deux.

60 biscuits

3 tasses de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte
1 cuillère à thé de bicarbonate de soude
2 cuillères à thé de crème de tartre
1 tasse de beurre mou
1 1/2 tasse de sucre
1 cuillère à thé de vanille
2 oeufs
1 1/4 tasse de pépites de chocolat
1 paquet (375g) de bacon bien cuit (croustillant), haché finement

Mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude et la crème de tartre dans un bol. Réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec le sucre jusqu'à léger et mousseux. Ajouter les oeufs en battant entre chaque addition. Ajouter la vanille. Incorporer le mélange de farine et mélanger jusqu'à homogène. Incorporer les pépites de chocolat et le bacon. Réfrigérer 2 heures ou toute une nuit.

Façonner des boules d'environ 1 1/2 cuillère à soupe chacune. Placer sur une plaque chemisée d'un parchemin puis écraser légèrement à la main.

Cuire au four à 350°F pendant 11 minutes. Le pourtour des biscuits ne doit pas brunir. Ils n'auront pas l'air complètement cuits à la sortie du four mais c'est ce qu'on veut. Refroidir quelques minutes sur la plaque puis transférer sur une grille.

Conserver à température pièce ou congeler.