dimanche 25 février 2007

Croquettes de pois chiches

Encore une recette que j'ai volée chez Anna. Décidément, ya des jours où je me demande ce que je mangerais si elle n'existait pas ! :)

Ces galettes toutes simples rappellent les falafels et sont tout simplement délicieuses. J'ai évidemment dû modifier la recette légèrement car au moment de faire les galettes, c'était tellement liquide et collant qu'il était littéralement impossible de façonner quoique ce soit. J'ai donc ajouté de la chapelure au mélange question d'absorber le liquide superflu et tout est rentré dans l'ordre (après que j'aie enlevé 1 pouce et demi de bouette collante de sur mes mains !!! :)

pour 12 galettes

1 boîte de 540 ml de pois chiches rincés et égouttés
1 grosse patate pelée, coupée en cubes et bouillie
1 petit oignon coupé en gros morceaux
1 carotte pelée, coupée en gros tronçons
2 gousses d'ail
1 oeuf
1 c. thé de ciboulette séchée
Une pincée de muscade
Une pincée de clou de girofle
Sel et poivre au goût
Chapelure nature selon les besoins (au moins une tasse)
Huile de canola pour la friture

Au robot, mélanger tous les ingrédients sauf la chapelure et l'huile jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Verser le tout dans un grand bol à mélanger. Ajouter de la chapelure pour raffermir le tout (entre 1/2 tasse et 1 tasse de chapelure, jusqu'à ce que la texture permette de bien faire des galettes) et bien mélanger.

Mettre 1/2 tasse de chapelure dans un plat peu profond. Façonner environ 12 galettes puis les enrober de chapelure.

Chauffer de l'huile dans une grande poêle. Y faire frire les galettes des deux côtés, à feu moyen, jusqu'à bien doré. Ajouter de l'huile au besoin (sinon ça va boucaner !).

Servir chaud dans un pain pita (il ne me restait que des tortillas de mon côté) avec laitue, tomate et yogourt nature.

2 commentaires:

  1. Allo Katiab,

    Les miennes , j'ai terminé la cuisson dans le four (pour utiliser moins de gras)Mais les tiennes devaient être encore plus ''cochonnes''.
    Avec un petit sauce ailé aux yogourt un délices surement.Sauf que dans mon cas, je peux pas manger d'ail.Snif , snif...

    À la prochaine,

    RépondreSupprimer
  2. Hihihi, en effet c'était plus cochon cuit dans la poêle ! En plus, c'était moins long, ça prenait moins de vaisselle et je risquais moins de briser mes galettes (je minimise les manipulations !). Par contre, je n'ai pas mis d'ail dans mon yogourt (trop paresseuse...) alors tu aurais pu te régaler toi aussi :)

    RépondreSupprimer