samedi 28 mars 2009

Cabane à sucre !

Aujourd'hui a été la plus belle journée du printemps à ce jour : beau gros soleil, 14°C et en plus, c'est la fin de semaine ! Nous avons donc décidé d'aller faire notre devoir de Québécois et de nous rendre dans une cabane à sucre pour nous faire éclater la panse et le foie !!! Pour les lecteurs et lectrices européens ou d'autre origine qui ne connaîtraient pas cette tradition, je vous invite à la découvrir en images...

La cabane que Jasmine a sélectionnée, La petite coulée, est située à St-Esprit, dans la région de Lanaudière, pas très loin de Montréal. Elle est de taille moyenne (par opposition aux cabanes gigantesques avec DJ et piste de danse) et donc plus traditionnelle. À l'époque, les érables étaient entaillés et on recueillait l'eau d'érable dans des chaudières, comme on peut le voir sur la photo. Mais j'ai triché un peu... La cabane où nous avons été est commerciale et ses érables entaillés sont tous reliés par des tubes bleus qui acheminent la sève directement à la cabane. J'ai donc dû aller prendre mes photos de chaudières sur le terrain à côté... Il faut dire que ça a pas mal plus de cachet !!

Les menus de cabanes à sucre se ressemblent tous, mais notre coup de coeur sur le menu va à l'unanimité à la tarte au sirop d'érable, dont il n'y a malheureusement pas de photo car nous nous sommes "garrochés" dedans comme des sauvages !

Jasmine qui semble faire une incantation avant de manger... hihihi !

Le menu se composait ici de soupe aux pois, de tranches de jambon, de patates rissolées, d'omelette, de fèves au lard, de saucisses, de cretons et d'oreilles de criss, le tout généreusement arrosé de sirop d'érable bien évidemment. Les oreilles de criss, en haut à gauche dans l'assiette, sont en fait des tranches de lard... frit ! Oui oui, vous avez bien lu, du GRAS FRIT ! Il faut dire que les repas de cabanes ne sont pas réputés pour être bons pour la santé !


Au niveau des desserts, nous avons eu droit à une magnifique pointe de tarte au sirop d'érable, des crêpes frites et des trous de beignes à l'érable, toujours arrosés d'une généreuse portion de sirop d'érable. Ah oui, pas besoin de vous dire que le lait coule à flot durant ce genre de repas pour atténuer tout ce sucre !

Et après avoir mangé tout ça, qu'est-ce qu'on fait ? On sort dehors en se plaignant qu'on a trop mangé... puis on va manger de la tire sur la neige ! La tire est tout simplement du sirop d'érable bouilli, donc réduit, qu'on verse sur la neige et qui se solidifie légèrement en refroidissant. On l'enroule sur une bâton et on la déguste comme une sucette ! Quoi de mieux qu'encore du sucre pour terminer ce repas sucré :)

La cabane à sucre offrait aussi des tours de calèche. Les deux chevaux étaient forts sympathiques et très amicaux. Ils ont adoré se faire gratter les oreilles et ont tenté à plusieurs reprise de manger ma manche de manteau...


C'est donc le ventre bien plein que nous sommes rentrés à Montréal tranquillement... jusqu'à ce qu'on tombe dans un trafic monstre sur l'autoroute (merci à Jasmine et à sa malédiction en matière de transport routier !). Nous en avons donc profité pour se plaindre contre les chauffards et faire quelques conneries... faut bien s'occuper !

4 commentaires:

  1. wow katia, on était pas loin..j'étais à st jacques et je suis ressortie comme d'habitude...avec l'impression que je ne mangerais plus pour le reste de mes jours...à la cabane, on nous sert des oeufs dans le sirop et j'ai abusé...j'en ai redemandé un autre bol...donc depuis hier soir, c'est...perrier, perrier, et encore perrier :(

    RépondreSupprimer
  2. Un excellent résumé de cette journée! À part que j'ai l'air d'un fantôme sur la photo! hi hi hi. C'était bien l'fun, j'adore cette tradition printanière, même si on en sort toujours trop bourrés!

    RépondreSupprimer
  3. Oui c'est gras, c'est trop, mais c'est ça qui est drôle, ça fait des anecdotes à raconter et puis ça impressionne les touristes... Dieu merci c'est juste 1 fois par année! Mais bon : c'est familial, c'est une des dernières façon de revivre notre patrimoine, ça encourage l'économie locale... Et le sucre! Que de bonnes raisons d'y aller! Même si j'ai rien pu garder... (pas de détails ici)

    RépondreSupprimer
  4. Chanceuses! Je devais me rendre avec des amis à la cabane à sucres moi aussi et finalement la sortie a été annulée. Toute la journée j'ai pensé aux oreilles de criss, oeufs, fèves et sirop! Je me reprends prochainement! Merci pour ce beau billet!

    RépondreSupprimer