lundi 20 juin 2011

Cupcakes au chocolat blanc, glaçage aux fraises

C'est le temps des fraises ! Et je recevais 5 personnes pour m'aider à peinturer ma maison samedi dernier. Belle journée pour essayer des nouvelles recettes ! Je me suis inspirée de deux recettes d'Isa : celle-ci pour les gâteaux et celle-là pour le glaçage. Ça ne devait pas être ma journée car mes gâteaux ont collé dans mes moules en silicone (du jamais vu !) et mon glaçage s'est transformé en soupe aux fraises (ma faute : j'ai utilisé le fromage Liberté qui s'est liquéfié dès que j'ai mis les batteurs dans le bol, j'aurais dû prendre du Philadelphia). Je me suis donc rabattue subito presto sur la recette de Blanc-Manger pour faire un deuxième glaçage... qui a fonctionné, fiou ! On ne s'en sort pas, un bon vieux glaçage au beurre ça dépanne toujours !

Le résultat ? WOW !! Les gâteaux sont ultra ultra ultra moelleux (pas étonnant que j'avais de la difficulté à les sortir de mon moule en silicone !) et le glaçage goûte bien les fraises et le beurre. Parfait. On recommence n'importe quand !

12 cupcakes

Gâteaux :

170g de farine
1/4 cuillère à thé de poudre à pâte
1/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1/2 tasse beurre
3/4 tasse de sucre
1 oeuf
1 jaune d'oeuf
1/2 cuillère à thé de vanille
1/2 tasse de babeurre
60g de chocolat blanc, fondu

Glaçage :

1 tasse de beurre
1/2 cuillère à thé de vanille
2 tasses de sucre à glacer
1/4 tasse de purée de fraises

12 petites fraises pour décorer

Préparer les gâteaux. Mélanger la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude. Réserver.

Au batteur électrique, dans un grand bol, crémer le beurre et le sucre. Incorporer la vanille et les oeufs. Ajouter en alternance le mélange de farine et le babeurre. Terminer avec le chocolat blanc.

Disposer dans 12 cavités d'un moule à muffins. Cuire au four à 350°F pendant 22 minutes. Laisser refroidir.

Préparer le glaçage. Au batteur électrique, crémer le beurre. Incorporer le sucre et la vanille. Terminer avec la purée de fraises.

Lorsque les cupcakes sont bien refroidis, glacer et garnir d'une fraise. Conserver au frais, mais servir à la température de la pièce.

Je vous laisse sur une photo de Minnie, ma dernière rescapée, qui s'adapte étonnamment bien à sa nouvelle famille. On voit Jean Valjean près d'elle, relax en train de se laver, alors que c'est habituellement le premier à pourchasser les intrus. Eh ben !

4 commentaires:

  1. J'ai eu le même problème avec le fromage Laliberté. C'est le meilleur pour bien des recettes sauf s'il faut le battre! Un sensible quoi!

    La petite nouvelle semble bien s'adapter à son nouvel environnement et à ses nouveaux compagnons.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais, battre du fromage liberté ça donne presque de la crème sure! Ces petit gâteaux ont l'air géniaux en titi!

    RépondreSupprimer
  3. Ils étaient vraiment moelleux - c'est bien car je reproche généralement aux cupcakes d'être "secs" et d'avoir un ratio gateau/glaçage trop du côté gâteau... Les tiens étaient parfait. Pour Jean Valjean, eh ben je crois qu'il a jetté la serviette...

    RépondreSupprimer
  4. Ces cupcakes affriolants en forme de nichons ont certainement l'air ... délicieux! ;o)

    RépondreSupprimer