samedi 17 septembre 2011

Apples and plums and pears ! Oh my !

En prévision du repas thématique sur les pommes, nous sommes allées cueillir des pommes le jour même (concept !). Tôt le matin (pour éviter le trafic monstre du temps des pommes), nous nous sommes dirigées chez Jude Pomme à Oka. Non seulement ils offrent la cueillette de pommes, mais il y a aussi des poires et des prunes, le tout décliné en dizaines d'espèces que nous ne connaissions pas.

La preuve que le ridicule ne tue pas, hein Mylène ? ihihi !! :)


Dès notre arrivée, nous nous sommes dirigées au kiosque de dégustation où on nous a fait goûter 4 sortes de pommes, 1 sorte de poire et 2 sortes de prunes pour orienter notre cueillette. Nos choix : les pommes Judoka (rien à voir avec le judo !), uniques à ce verger mais très fragiles, et les Paula Red. On remplit donc notre sac, évidemment les Paula Red sont dans le fin fond du verger et on doit user d'imagination pour ramener nos sacs hyper lourds jusqu'à l'auto. En chemin, on s'arrête à l'entrepôt de pommes et on découvre une dizaine d'autres variétés qui ne sont pas disponibles en autocueillette mais qu'on peut quand même mettre dans notre sac... dont la Delbar. Une grosse pomme sucrée et juteuse mais pas trop croquante qui goûte la poire. On ne peut pas résister ! Après la Honeycrisp (plus tardive), c'est la deuxième pomme de ma vie, c'est certain !

Mais on ne s'arrête pas là ! Deux sortes de poires sont en autocueillette : la Bartlett (bof, ordinaire pour moi) et la Patten (wow ! quelle découverte ! très florale !). Je remplis donc un sac de Patten, et ensuite direction les prunes !! On cueille une belle quantité de Mont-Royal, une petite prune bleue foncé bien sucrée.

Mais bon, tant qu'à être à Oka, autant faire un détour à St-Joseph-du-lac pour les courges ! Nous voilà donc en route vers le Centre d'interprétation de la courge où nous sommes très bien reçues par une des employées (c'est tranquille, c'est pas encore la cueillette de citrouilles pour l'Halloween) qui nous explique toutes les espèces de courges qu'on retrouve sur le site. Ensuite, on nous lâche lousse dans un champ avec une brouette ! On trouve les courges à travers le chou gras, on en cueille jusqu'à plus soif et on revient avec notre butin. Ils nous font un prix à la pièce, les plus petites courges étant 1$ en montant. Pour 15$ j'ai eu environ 8 courges de petite taille (j'habite seule quand même, je voulais pas ramener des monstres !).

Finalement, on rentre à Montréal en se disant, comme à chaque année : "Mais où est-ce que je vais bien mettre toutes ces victuailles ???"

7 commentaires:

  1. Purées, compotes et confitures... Ça ne serait pas ton programme pour les prochains jours? T'inquiète pas, moi non plus je ne résiste pas aux jolies fruits. J'ai quelques kilos de pommes Golden et de poires Conférence, mais je dois encore attendre qu'elles mûrissent un peu.

    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. C'est vraiment génial ces journées thématiques!

    J'ai la chance d'habiter tout près de là (5-10 min en voiture) alors je vais souvent m'approvisionner... en petite quantité à la fois! Mais même là c'est difficile de résister.

    Bon là je me vois déjà faire de la belle confiture de poire... faut que j'arrête bon!

    RépondreSupprimer
  3. Le verger où je vais est tout près du tien. Mais je finis toujours par m'y arrête chez Jude Pomme pour me prendre quelques prunes et poires! j'ai aussi bien envie d'aller faire un tour au centre d'interprétation... Belle journée!

    RépondreSupprimer
  4. J'habitais tout prêt de là et la cueillette et manger des pommes fraîches sont dans mes meilleurs souvenirs de vie. Maintenant, à 600 km de là, je me fais un plaisir d'amener mes enfants dans ce beau coin de pays.

    RépondreSupprimer
  5. Oh my god faut tellement que j'y aille!!!! Oh je veux cueillir tout ça moi aussi! Et avoir des millions de fruits et légumes frais à congeler et ohh...si j'avais un auto et un permis je partirais maintenant :P

    RépondreSupprimer
  6. Ha je trouve ça cool de voir comme un roman photo de votre cueillette de pommes.... wow! J,aime bien de temps en temps voir les visages des blogueuses, bin quoi, les images mentales ça va faire là.... ;))))

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que c'est très plaisant d'aller se chercher des victuailles directement à la base !

    Mais le fun ne s'arrête pas là ! Les autres étapes sont toute aussi plaisantes : la recherche de recettes sur les blogs, la cuisine, le moment de vérité où on goute, la congélation pour ensuite revivre nos bons moments plus tard...

    Merci pour ces photos et ce récit, ça donne le goût !!

    -BainRose

    RépondreSupprimer