lundi 29 décembre 2008

Mini chaussons au brie et canneberges

J'ai eu cette idée pour mon buffet, car c'est mignon, facile à faire et toujours apprécié. Toutefois, je n'ai pas pris la peine de chercher de recette. J'ai opté pour mon instinct, qui est à mon avis le meilleur des livres de cuisine. Encore une fois, je n'ai pas été déçue. Les bouchées étaient délicieuses et bien balancées : un bon équilibre entre le moëlleux et le croquant, le sucré et l'acidulé. En plus, c'est d'une grande simplicité à réaliser, et comme toujours les variations sont infinies !

Merci à Catherine pour la photo !

16 feuilles de pâte phyllo
Un petit morceau de brie, coupé en carrés d'environ 1 pouce de côté par 1/4 pouce d'épaisseur
16 noix de grenoble en demies
Miel en quantité suffisante
1/3 tasse de canneberges, environ
2 c. soupe d'eau
3 c. soupe de sucre
Beurre fondu en quantité suffisante

Dans un petit chaudron, faire compoter les canneberges, l'eau et le sucre. Écraser grossièrement les canneberges à la fourchette puis laisser réduire jusqu'à ce qu'il n'y ait presque plus de liquide. Réserver.

Prendre une feuille de pâte phyllo. En beurrer la moitié à l'aide d'un pinceau puis replier l'autre moitié sur la surface beurrée. Badigeonner à nouveau le dessus de la pâte avec du beurre. Couper la pâte phyllo en deux pour obtenir deux rectangles larges (et non pas deux rectangles longs).

Déposer un morceau de brie en bas du rectangle, au centre (voir image ci-bas). Le garnir d'un peu de compote de canneberges, d'une demie noix de grenoble et d'un tout petit peu de miel. Rabattre les deux côtés de la pâte phyllo vers le centre, puis rouler deux fois pour sceller le chausson. Couper la pâte en surplus (zone hachurée). Répéter jusqu'à épuisement de la pâte phyllo.

Cuire au four à 350°F pendant 20-30 minutes, jusqu'à ce que le tout soit bien doré.

1 commentaire:

  1. Celle-là, c'est sur que je la fais bientôt! Dire que j'ai manqué ça... grr... mais je n'aurais rien pu manger, car je me suis fais refiler le virus de l'homme et je suis malade depuis hier soir... soupir.

    RépondreSupprimer