jeudi 30 octobre 2008

Il n'est plus

Ce soir, Pépito est mort. Oui, ce joli jeune chat que vous avez vu dernièrement sur mon blog, celui avec un petit grain de beauté au-dessus de la lèvre, celui-là même.

Je venais de rentrer chez moi, et comme à l'habitude j'ai laissé sortir les chats. Quelques minutes plus tard, j'ai entendu une voiture freiner brusquement et quelqu'un crier. Je suis immédiatement allée à la fenêtre pour voir une des pires scènes d'horreur qu'il m'a été donné de voir dans ma vie. Mon beau Pépito gisait au milieu de la rue en convulsion. Une flaque de sang s'étalait autour de sa tête. J'ai su que c'en était fini pour lui. Cette image me hantera probablement pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines...

Les gens s'arrêtaient dans la rue, pointaient du doigt, criaient, étaient dégoûtés. Ce n'est tout de même pas une scène courante. Pour ma part, je crois que j'ai crié comme une hystérique pendant un bon 15 minutes pour ensuite pleurer pendant des heures. Je n'ai pas eu le courage d'aller le récupérer. Quelqu'un l'a mis sur le trottoir et je l'en remercie. J'aurais voulu demander à un voisin s'il avait le courage que je n'ai pas eu, mais plus tard dans la soirée, le corps n'était plus là. Il a dû être ramassé.

Je n'ai jamais perdu d'êtres chers dans ma vie, mais je m'étais beaucoup attachée à cette petite boule de poil. C'est fou comme on se sent impuissant, comme on se dit : "Si j'étais arrivée 5 minutes plus tard ou plus tôt, ça ne serait pas arrivé" ou encore "Jamais je n'aurais cru que ce matin était la dernière fois que je le caressais". On se souvient des choses qu'il faisait et qui nous agaçaient mais qu'on donnerait n'importe quoi pour supporter encore juste une fois.

Depuis plusieurs semaines, on dirait que tout va mal. Les malchances se suivent dans ma vie et ne se ressemblent pas... Je crois que je vais prendre une pause de quelques semaines, le temps de me remettre et de rattraper un peu de retard à l'école. Je reviendrai de temps en temps publier un truc ou deux, mais je crois que la prochaine vague de recettes sera pour le temps des fêtes.

11 commentaires:

  1. Je suis bien désolée pour ta petite boule de poils...prends le temps de respirer sans ton blog quelques temps, on passe beaucoup de temps sur ces trucs et on oublie souvent trop tout le temps que ça nous gruge...tu reviendras plus en forme! A la prochaine et merci encore pour les Chapatis, la recette à fait fureur au chalet la fin de semaine dernière...je la publierais bientôt dans ma fameuse catégorie "bouffe chalet".

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi, je t'envoies toutes mes sympathies pour Pépito. On pense à toi...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis vraiment désolé pour toi Katia,Pépito c,était le nouveau chaton?
    Perdre un animal c'est comme perdre un ami...
    Je compredns ta peine.
    L,été passé j'ai frappé une marmotte (avec mon vélo tu imagine)dans le parc sans faire expret et elle est morte aussi et j'ai pleuré comme un bébé.J'ai encore la scène en mémoir...
    Pour en revenir à Pepito , il a eu une vie de Pacha, il était aimé...

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Quelle tristesse. Je compatis avec toi et t'envoie mes sympathies...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Katia,

    Je suis de tout coeur avec toi. Je sais ce que c'est que de perdre un animal de compagnie.

    Le temps va apaiser ta peine... il faut juste du temps.


    Je t'envoie tout mon réconfort en attendant des jours meilleurs pour toi.


    Prends bien soin de toi.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour tous vos commentaires. Pour l'instant ça ne va pas mieux. Ça fait 4 jours que je pleure en me disant que j'aurais peut-être eu une chance de le sauver... J'imagine que ça va finir par se placer.

    RépondreSupprimer
  7. Cette histoire est bien triste Katia. On s'attache tellement à nos p'tites bêtes, c'est fou. Toutes mes sympathies...

    RépondreSupprimer
  8. Quelle tristesse... je suis de tout coeur avec toi, Katia, je comprend trop bien cette douleur :(

    RépondreSupprimer
  9. Je suis bien désolée pour toi Katia...c'est triste et on aime tellement ces bibittes à poil...que ca nous fait bien de la pein lorsqu'ils partent :/

    RépondreSupprimer
  10. Chère Katia,

    Toi qui a si souvent égayé mes journées avec tes mots si drôles et qui a fait que ma table soit accueillante et délicieuse...je ne trouve pas les mots pour t'exprimer toute la tristesse que j'ai ressenti en lisant ton dernier message...Heureusement, tu verras que le temps arrange bien les choses...prends tout le temps de te reposer et reviens-nous en forme....tu vas nous manquer!

    RépondreSupprimer
  11. Désolée pour toi ma chère Katia! Prends bien ton temps et reviens-nous en grande forme.

    RépondreSupprimer