dimanche 6 mai 2007

Mille-feuilles

Voici une recette qui a été donnée sur le forum de Recettes.qc.ca par Caro. C'est super simple à faire, et j'ai été très étonnée parce que ça goûte exactement comme celui acheté au magasin !! J'étais bien heureuse d'avoir fait un "vrai mille-feuilles" :) Je n'ai malheureusement pas de photo. J'étais avec 4 gars et ils ont tout bouffé assez vite. Il ne restait même pas une seule miette au fond d'aucune assiette !!!! C'est pour dire :) De toutes façons, vous savez à quoi ressemble un mille-feuilles !! :)

Nous avons fait 5 grosses portions avec cette recette puisque nous étions 5, mais nous aurions pu (dû ?) en faire plusieurs autres. Disons que la recette donne environ 6 portions grosses comme à l'épicerie, mais que si on veut des morceaux plus raisonnables, on peut en faire jusqu'à 10-12.

Ingrédients

Un paquet de pâte feuilletée du commerce, décongelée.

Si la pâte n'est pas déjà abaissée, l'abaisser en deux carrés de même taille. Déposer sur une plaque à pâtisserie garnie d'un papier parchemin. En principe, il faut mettre un aluminium sur la pâte et couvrir l'aluminium de haricots secs pour l'empêcher de gonfler. Cuire au four à 375°F environ 20 minutes ou jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée. Laisser refroidir. Réserver.

Personnellement, je n'avais pas de haricots secs, alors voici ce qui est arrivé : ma pâte a gonflé comme un gros ballon dans le four. Quand elle a été cuite, j'ai percé le dessus à quelques endroits à l'aide d'une fourchette, j'ai mis un papier parchemin sur la pâte et je l'ai faite dégonfler en appuyant dessus avec une autre plaque à biscuits. Ça fonctionne très bien tant que la pâte est encore chaude.

Crème pâtissière :
1/2 tasse de sucre
3 c. soupe de farine
1 1/2 tasse de lait
2 jaunes d'oeufs
1 c. thé de vanille
1 c. soupe de beurre

Mélanger le sucre, la farine et le lait dans un chaudron. Bien mélanger et chauffer en fouettant la préparation pour dissoudre le sucre et faire épaissir le mélange. Une fois que le mélange commence à épaissir, cuire en fouettant environ 2 minutes. Retirer du feu.

Dans un petit bol à part, battre légèrement les jaunes d'oeufs. Ajouter un peu de mélange chaud à la fois dans le bol (environ une cuillère, à plusieurs reprises) et bien mélanger avec les jaunes d'oeufs. Cette étape permet de tempérer les jaunes d'oeufs. Si on les mettait directement dans le chaudron, ils cuiraient et feraient des grumeaux, chose qu'on veut éviter. On ajoute donc du mélange chaud une cuillère à la fois dans les jaunes jusqu'à ce que ces derniers soient assez chauds. Verser dans le chaudron et battre vigoureusement. Ajouter la vanille et le beurre. Bien mélanger. Laisser refroidir. Réserver.

Crème fouettée :
1 tasse de crème 35% à fouetter
Sucre
Vanille

Dans un grand bol, fouetter la crème au batteur électrique jusqu'à ce qu'elle soit bien ferme. Entre temps, y ajouter du sucre et de la vanille au goût. Réserver.

Glaçage :
1 tasse de sucre en poudre
2 c. soupe de beurre à la température de la pièce
Lait

Dans un petit bol, battre le beurre mou à la fourchette. Ajouter le sucre et le lait en alternance (une cuillère à thé de lait à la fois) jusqu'à l'obtention d'un glaçage qui s'étend bien mais qui n'est pas trop coulant. Réserver.

Faire fondre un demi-carré de chocolat mi-sucré (ou quelques pépites de chocolat) au bain-marie ou au micro-ondes. Réserver.

Faire le montage du gâteau :

Couper chaque feuille de pâte feuilletée en deux rectangles à l'aide de ciseaux. On obtient ainsi 4 rectangles de même taille.

Dans un plat de la taille d'un rectangle de pâte, faire le montage suivant :
1 pâte
1/2 crème pâtissière
1 pâte
crème fouettée
1 pâte
l'autre 1/2 de la crème pâtissière
1 pâte
glaçage

Décorer le glaçage avec le chocolat fondu. Personnellement, j'ai mis le chocolat fondu dans un sac Ziploc, puis j'ai coupé le coin (ça m'a fait comme une douille à pâtisserie). J'ai tracé des lignes parallèles sur le glaçage avec le chocolat, puis avec un cure-dent, j'ai fait le motif typique du mille-feuilles. Il s'agit simplement de partir au-dessus d'une ligne de chocolat avec le cure-dent, puis de descendre toute la largeur du gâteau de façon perpendiculaire.

Voilà !

C'est long à expliquer, mais tellement facile à faire. Ça prend beaucoup de vaiselle par contre. Mais je vous assure que le goût est *PAREIL* comme les mille-feuilles de l'épicerie (ou du St-Hubert !), sauf qu'on sait ce qu'il y a dedans... :)

3 commentaires:

  1. En passant, félicitations pour ton site! Un autre truc pour empêcher la pâte, c'est de faire des trous avec un espèce de rouleau plein de pics (à ajouter à ta liste de trucs que tu veux...). Tu peux aussi faire cette recette avec des biscuits graham au lieu de la pâte (quand tu es pressée...).

    RépondreSupprimer
  2. très belle recette.

    bonne continuation.

    Kalinka

    RépondreSupprimer
  3. merci Katia...

    je te l'emprunte mon amoureux adore les milles feuilles à la costarde et moi a la crème donc je couperai la recette en 2 recettes.. soit juste à la crème fouettée et l'autre à la costarde...
    je te donnes des nouvelles de ça!

    RépondreSupprimer